garde d'enfant

Faire garder son enfant ou s’en occuper soi-même?

Ca y est, vous êtes entrés dans la grande aventure qui est celle d’être parent. Ou vous vous apprêtez à y entrer. En général, on conseille aux parents de s’intéresser au mode de garde dès qu’on a la confirmation que maman est enceinte. En effet, différents modes de garde, avec des fonctionnements propres à chacun d’eux sont proposés aux parents.

Une fois votre congé maternité (et le congé paternité, qui est plus flexible) terminés, il faut savoir ce que vous voulez faire de votre enfant. Certains optent pour un mode de garde, mais de nombreux parents choisissent aussi de rester à la maison pour s’occuper de leur enfant eux-mêmes.

La crèche, mais pas forcément tous les jours

La crèche va être un lieu extrêmement bénéfique pour votre enfant. C’est un milieu qui abonde de personnel très compétent qui va pouvoir inculquer tous les rituels de vie, ainsi qu’un rythme à votre enfant. On accroche ses vêtements en arrivant, on se lave les mains, on apprend à piquer avec une fourchette, on mange des repas complets, la sieste… Ceci est valable pour les enfants de 1 an et plus.

Pour les plus petits, il est évident que les rituels ne seront pas les mêmes. En crèche, on se prépare aussi à la vie en communauté. C’est particulièrement important pour les petits : on apprend à partager, à communiquer avec l’autre, à interagir et à se côtoyer.

Cependant, tous les enfants sont différents et pour certains, la crèche peut être un environnement un peu perturbateur et une expérience traumatisante : il y a du bruit, maman n’est pas là, il n’y a personne qui s’occupe de vous à temps complet, on est très timide… et ce même si le personnel a l’habitude et sait intégrer votre enfant à la structure tout en douceur. C’est pour cela que certains parents font le choix de ne mettre leur enfant en crèche que quelques jours par semaine, afin de l’y introduire de manière plus douce.

Attention à la garde par un seul parent

Certains parents décident que l’un des deux restera à la maison pour s’occuper de bébé jusqu’à ce qu’il aille à l’école. En effet, pour quelques couples, cette situation est plus rentable. Pour d’autres, ils considèrent qu’ils sont capables (et surtout qu’ils ont envie) de faire profiter de leur présence à leur enfant le plus possible, en leur inculquant eux-mêmes le rythme de vie. Ou encore pour d’autres parents, qui ont choisi un mode de vie alternatif, il s’agit de respecter ce mode de vie (vegan, zéro-déchets…), que les crèches ne suivent pas forcément.

Cependant, il faut penser à l’impact que ce mode de garde peut avoir sur votre enfant. Si vous n’avez pas d’amis ou d’entourage avec d’autres enfants et si vous êtes seul(e) pendant 3 ans à l’élever (avec la présence de l’autre parent après le travail et pendant les week-ends), il se peut que votre enfant ne puisse pas bien s’intégrer à la vie en communauté. C’est le cas du bébé de ces parents, dont le blog de papa relate certaines histoires sous un regard humoristique.

Timidité maladive, caprices, refus de partage, pas de règles de vie en société sont quelques-uns des problèmes qui peuvent être rencontrés. Mais plus grave : la séparation avec le parent présent va être extrêmement difficile. En effet, bébé s’est habitué à avoir un parent pour lui tout seul pendant tout ce temps. Et en devient très souvent dépendant (et vice-versa). L’absence du parent le paralyse et les premiers mois d’école peuvent être très difficile, d’autant plus qu’il n’aura pas appris les rituels de vie en communauté. Ce n’est pas fatal, mais pensez-y !

Le résultat des courses

Vous pouvez jongler entre une nounou, la crèche et une garde par le parent. Cela vous permet de passer plus de temps avec votre enfant, que vous aimez; mais cela lui permet aussi d’entrer dans la société et d’apprendre la vie en communauté, avec d’autres enfants de son âge et avec des adultes «  étrangers  ». C’est tout bénéf’.

Laisser un commentaire