conso collaborative

Focus sur l’économie collaborative

L’économie collaborative, un procédé plus que jamais dans l’air du temps

Publicité dans les transports en commun, discussions entre amis, reportages et utilisations au quotidien : l’économie collaborative est partout. Une omniprésence qui permet notamment aux parents de retrouver de la sérénité, grâce à AirNounou. On pouvait lire fin 2017 dans une tribune du Monde que ce système est même du pain béni pour les villes moyennes cherchant à renforcer leur attractivité et à donner un nouveau souffle au centre-ville en manque d’oxygène. Des signaux (très) positifs que nous expliquons ci-dessous.

Grosso modo, l’économie collaborative peut se résumer de la manière suivante : halte aux intermédiaires « inutiles » et bienvenue à de l’échange gagnant-gagnant pour les particuliers et les professionnels, si ceux-ci sont intégrés dans le maillage économique de la plateforme en question. Adopter la consommation collaborative implique que l’entraide est propulsée en tête d’affiche, de même que la confiance et le contact humain. Utilisateurs d’AirNounou, vous êtes des témoins fiables de l’efficacité du système.

conso collaborative

L’adoption a nécessité quelques changements. On en revient à la notion de confiance, essentielle dès la première utilisation. Oui, c’est un particulier qui peut aller chercher votre enfant à l’école, faire vos courses à votre place ou louer un bateau que vous utiliserez lors de vos prochaines vacances en Méditerranée. Le modèle a fait ses preuves quand on sait que la France s’est érigée en leader européen de l’économie collaborative avec 36% d’utilisateurs, quasiment le double par rapport au huitième du classement, l’Espagne (19%).

Bien plus qu’une mode populaire

Cette réussite s’explique de plusieurs façons. Tout d’abord, le « payer moins cher » a attiré les foules car la surpression des intermédiaires réduit les coûts d’utilisation des services. « Le consommer différemment » est aussi source de motivation. Du côté des services rendus, l’idée d’amortir les coûts d’entretien ou d’arrondir des fins de mois parfois difficiles a forcément trouvé de l’écho chez les personnes à la recherche de solutions financières viables et fiables.

Question fiabilité, l’économie collaborative a des arguments à revendre. Le budget mondial devrait s’envoler pour atteindre les 335 milliards de dollars en 2035, une augmentation réelle de … 315 milliards par rapport aux chiffres de l’année 2014. Les villes moyennes se disent prêtes à collaborer pour que la dynamique propre à la « conso collab » offre aussi des retombées sonnantes et trébuchantes aux municipalités. Là aussi, l’entraide est la clé du succès.

Laisser un commentaire