diversification enfant airnounou

A quel âge commencer la diversification de bébé ?

Votre bébé grandit et il est temps de diversifier ses repas ? De nombreuses questions reviennent sans cesse dans ce cas ! « A quel âge peut-on introduire les aliments ? Faut-il débuter avec des aliments sucrés ou avec des aliments salés ? Quelle quantité dois-je lui donner ? Que faire si le bébé refuse la cuillère ? » Vous êtes jeune maman et vous souhaitez connaitre l’âge de la diversification alimentaire ? Cet article est pour vous !

Qu’est-ce que la diversification alimentaire chez l’enfant ?

Parmi les grandes étapes dans l’évolution de l’enfant on trouve la diversification alimentaire.

La diversification alimentaire d’un bébé repose sur le passage d’une alimentation basée essentiellement sur les produits lactés à l’introduction de plusieurs autres aliments. Durant cette période, l’apport lacté doit rester l’essentiel de l’alimentation puisque l’introduction des aliments doit se faire de façon extrêmement progressive. En effet, les produits laitiers restent toujours les sources principales de calcium, de matières grasses, de protéines et de vitamines.

Comment et à quel âge commencer la diversification de son bébé ?

Comme mentionné précédemment, la diversification alimentaire repose sur le passage des produits lactés aux aliments divers et riches en nutriments. La diversification doit débuter dès les 4 à 5 mois de l’enfant. Elle se poursuit graduellement jusqu’à ses 2 ans. C’est à partir des 4 à 5 mois que les fonctions gastro-intestinales et les fonctions rénales de l’enfant sont capables de traiter différents aliments autres que le lait.

Vers l’âge de 5 à 6 mois, vous pouvez commencer par introduire des légumes permettant d’élargir le gout de l’enfant et d’apporter des éléments minéraux indispensables à sa croissance. Nous vous conseillons donc d’introduire une à deux cuillères à café de légumes à chaque repas. Si les légumes sont tolérés par le bébé, vous pouvez alors augmenter la quantité progressivement (150 g vers 7 mois et de 180 g à 200 g à l’âge d’un an.). De même pour les fruits avec une quantité de 60 g à l’âge de 7 mois et 120 g à partir de 8 mois.)

Qu’en est-il de la viande et du poisson ?

L’introduction des viandes, poissons et œufs, vont permettre d’apporter à votre enfant des protéines, du phosphore et la vitamine B12. Les viandes et les poissons doivent être introduits à l’âge de 7 mois à raison de 15 à 20 g (2 cuillères à café par repas). Cette quantité augmente progressivement, donc 20 g entre 9 et 12 mois et 30 g entre 12 et 18 mois.

L’œuf pourra être introduit à l’âge de 9 mois à raison d’un ¼ ou ½ jaune d’œuf. Vers l’âge de 1 an, vous pouvez augmenter cette quantité (½ jaune d’œuf et 1 blanc vers l’âge de 1 an).

Le pain, le riz, les pâtes etc, sont également à introduire.

En ce qui concerne les pommes de terre, le riz, le pain, la semoule et lentille, ils apportent des glucides et des protéines au bébé. Ces aliments sont des sources indispensables d’énergie. Ils doivent faire partie intégrante de la diversification de votre enfant.

Jusqu’à l’âge de 1 an, la pomme de terre peut être utilisée comme liant dans les préparations. Les pommes de terre peuvent être consommées seules à partir de 1 an. Les pates et la semoule peuvent être introduite à l’âge de 8 mois.

Au début de la diversification alimentaire, il est recommandé d’ajouter une noisette de beurre cru à chaque préparation.

N’oubliez jamais que les matières grasses (huile d’olive, huile de tournesol, beurre, huile de mais, huile de colza…) sont riches en lipides, donc indispensables pour couvrir les besoins énergétiques de l’enfant au moment de la diversification.

Nos conseils pour diversifier votre enfant !

  • Nous vous conseillons de commencer par diversifier le repas de midi. Souvenez-vous toujours que jusqu’à l’âge de 3 ans, l’alimentation de votre enfant devra comporter l’équivalent de 500 ml de lait par jour !
  • Commencer par des petites quantités pour habituer l’estomac de l’enfant à digérer.
  • La diversification est un passage progressif. Lorsque votre bébé a 8 mois donnez lui chaque jour 4 repas diversifiés et deux à trois biberons de lait.
  • Préférez toujours les aliments frais, évitez les aliments allergisants et respectez les conditions d’hygiène lors de la préparation.
  • Evitez les excès de sucre et de sel, mais aussi de gluten.
  • Les étapes et les quantités sont données à titre d’exemple. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin pour pouvoir préparer le menu le mieux adapté à votre enfant.

Laisser un commentaire