Pratique - AirNounou : Trouver une nounou simplement

Comment occuper vos enfants quand il pleut ?

Vous vous demandez comment occuper vos enfants lorsqu’il pleut ? Ce n’est pas toujours simple de trouver des activités autour desquelles les réunir par mauvais temps. Entre l’envie de les occuper à l’intérieur ou de les divertir à l’extérieur, les idées d’activités ne manquent pas. Nous vous en proposons quelques-unes qui devraient vous inspirer !

Lancez-vous dans des loisirs créatifs avec vos enfants en intérieur

Si vous choisissez de garder vos enfants à l’intérieur, vous devez trouver des activités ludiques pour les occuper. Il peut être intéressant d’aller sur unmaxdidees.com pour découvrir de nombreuses idées de divertissements à faire avec les enfants quand il pleut (loisirs créatifs, jeux inspirants, coloriages, etc.). Vous pouvez choisir le thème du déguisement et apprendre à vos enfants comment en fabriquer un facilement. Le dessin aussi est un art qui peut intéresser vos enfants par temps de pluie.

Pourquoi ne pas créer un atelier de dessin et de coloriage pour leur permettre d’exprimer tout leur talent ? Optez également pour un temps de lecture pour les occuper. C’est aussi le moment idéal pour les initier aux jeux de société ou à d’autres jeux tels que cache-cache ou chat perché. Apprenez-leur à réaliser des origamis en pliant des papiers pour en faire des avions, des bateaux, etc.) ou inventez un spectacle tout simplement.

occuper enfants comment

Quelques idées de sorties quand il pleut

Si vous souhaitez plutôt sortir avec vos enfants quand il pleut, nous pouvons vous conseiller plusieurs idées de sortie. Partez par exemple pour une balade dans les bois ou dans la forêt et assurez-vous que vos enfants soient bien couverts afin qu’ils ne prennent pas froid. Aller à la piscine en famille est une activité recommandée quand il pleut. La chasse aux escargots est, elle aussi, une idée parmi tant d’autres lorsque vous souhaitez sortir sous la pluie.

Pour donner le goût de lire à vos enfants, pourquoi ne pas faire un tour à la bibliothèque ? Ils y trouveront des bandes dessinées et de nombreux livres pour enfants de tout âge. Ils pourront lire sur place ou encore emporter quelques-uns des ouvrages qui les intéressent à la maison. Vous pouvez aussi emmener vos enfants visiter une grotte ou encore des catacombes.

Visitez un aquarium, un planétarium, un musée…

Il existe de nombreuses activités que vous pouvez faire avec vos enfants à l’extérieur. Vous pouvez les emmener visiter un aquarium pour découvrir les multiples espèces marines. Ils assisteront à un spectacle féerique en regardant nager des dauphins, des requins, etc. Partez également à la visite d’un planétarium pour un périple fantastique dans le système solaire et éveiller leur curiosité pour l’astronomie.

Un musée d’histoire naturelle n’est pas réservé qu’aux adultes, il regorge aussi d’objets qui intéresseront les enfants, même les plus petits. Faites-y un tour avec eux et vous vous rendrez compte de leur engouement pour l’histoire et les mythes qui entourent les différentes œuvres. Prenez également un audioguide, vous obtiendrez ainsi de nombreuses anecdotes tout au long de votre visite.

Bébé ne fait pas ses nuits : voici 3 solutions

Les parents de nouveaux-nés sont souvent confrontés au même problème : bébé ne fait pas ses nuits !

Il faut souvent faire preuve de patience, car il est normal qu’après plusieurs mois passés dans le ventre de maman, bébé se sente un peu seul et stressé.

Cependant, le manque de sommeil des parents et la fatigue quotidienne accumulée lorsqu’on s’occupe uniquement de bébé toute une journée sans s’arrêter, peut vite tourner au calvaire.

De plus, si bébé a de la fièvre, s’il a du mal à digérer ou encore des coliques, votre nuit de repos peut rapidement être compromise, d’autant plus que bébé doit dormir plusieurs heures par jours.

quand bébé fera ses nuits

A partir de quel âge bébé fait ses nuits ?

Ca y est, votre bébé est arrivé. Il est beau, il est en pleine forme, il ressemble à papa et maman… mais il ne dort pas. Ah, oui, on ne vous l’avez pas dit ? L’expression “dormir comme un bébé” est un mensonge éhonté. Un bébé, ça ne dort pas. Ou plutôt, ça dort par petites doses. La nuit agitée d’un bébé qui ne fait pas ses nuit, durant les premiers mois de sa vie, c’est complètement normal, et il ne faut pas s’en inquiéter. Mais pour les parents, ça peut être très, très fatiguant. Alors il est normal que vous vous posiez la question : à partir de quel âge bébé fait-il ses nuits ?

cta1a airnounou

Pourquoi bébé se réveille-t-il la nuit ?

Dans les premières semaines de sa vie, un bébé dort par séquences de 2h à 4h. Il se réveille parfois pour manger, et parfois, il a tout simplement besoin d’être rassuré. Pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal.

Souvenez-vous bien que votre bébé vient tout juste d’arriver dans le monde, et que ce monde est bien différent de ce à quoi il était habitué dans le ventre de sa maman. Lorsqu’il était dans le placenta, il dormait quand il voulait, bougeait comme il voulait, et ne faisait aucune différence entre le jour et la nuit. Après sa naissance, sa connaissance de la nuit et des cycles de sommeil n’apparaît pas comme par magie. Il est normal qu’il garde pendant quelque temps le rythme de vie qu’il avait in utero, et même si ça peut être difficile, il faut apprendre à le respecter. Pour faire ses nuits, votre bébé a besoin de temps pour savoir quand dormir, et pour trouver son rythme.

Comment faire pour l’aider à trouver son rythme ?

Pour aider votre bébé à trouver son rythme de sommeil, il est nécessaire que vous mettiez en place des rituels et des bonnes habitudes à la maison. En premier lieu, pensez à choisir un berceau confortable pour bébé. Ensuite, à partir du troisième mois, est d’installer une régularité dans la routine quotidienne : les repas, le bain, les promenades, les siestes, le coucher du soir… Des journées rythmées de la même manière permettront à votre enfant de savoir quand il est le moment de dormir.

Au moment du coucher, instaurez un rituel d’endormissement, et évitez les stimulations trop intenses dans les heures qui précèdent : pas de musique, pas de jeux… Baisser la lumière peut être une bonne idée pour conditionner votre bébé et lui montrer que l’heure du coucher approche.

Au-delà du repère temporel, il est important que votre bébé ait des repères locatifs pour dormir avec régularité. Lors du rituel de coucher, si vous choisissez d’y mettre un câlin, une berceuse ou une histoire, faites-le toujours dans le même fauteuil, par exemple. Il est important que bébé dorme toujours au même endroit, que vous choisissiez de le faire dormir dans sa chambre ou dans la vôtre, afin qu’il se sente en sécurité dans un lieu familier, et qu’il associe son lit au sommeil.

A partir de quel âge je pourrais me dire que mon bébé fait ses nuits ?

C’est généralement à partir de trois à six mois que votre bébé est physiologiquement prêt à faire ses nuits. Attention, cela ne signifie absolument pas que c’est inquiétant s’il ne les fait pas ! Il vous suffit de continuer à l’accompagner en suivant nos conseils, et en restant à l’écoute de ses besoins. Tous les bébés sont uniques et ont leur propre rythme. Si votre enfant ne dort toujours pas correctement passée sa première année, alors vous pouvez l’emmener chez votre pédiatre et en discuter avec lui. Il pourra vous aider à mieux comprendre ce qui se passe, et à adopter des habitudes plus adaptées aux besoins de votre bébé.

Mais pas de fatalité, si votre bébé ne fait pas ses nuits après ses 6 premiers mois, pensez plutôt à déléguer de temps en temps pour souffler !

Alors comment faire lorsque bébé ne fait pas ses nuits ? Ou lorsqu’il dort mal ?

Nous vous proposons trois solutions, simples, que vous pourrez essayer selon vos besoins.

bébé ne fait pas ses nuits

1. Mettez en place un rituel au coucher

Bébé vient de passer plusieurs mois au chaud et à l’abris dans le ventre de maman, il faut le comprendre : se retrouver seul dans un lit qui lui parait immense et inhospitalier est peut-être effrayant pour lui.

Un rituel avec une heure de coucher relativement fixe, serait déjà un très  bon début.

Vous pouvez par exemple le border (sans nécessairement le garder continuellement dans les bras tout le long, le sujet fait d’ailleurs débat), lui mettre un peu de musique, baisser la lumière de la pièce (s’équiper d’une veilleuse par exemple) et lui fournir un petit cocon confortable pour dormir serait également un plus.

Évitez l’endormissement au biberon, au sein ou dans les bras : car il risque de vous réclamer ces mauvaises habitudes tout le temps…et à n’importe qu’elle heure de la nuit !

Au delà de ça, ces petits gestes anodins, lui permettront de comprendre, que c’est le moment du coucher, tout en se sentant rassuré, car avec le temps ça deviendra un moment habituel et rythmé.

2. Privilégiez les bons équipements pour bébé

C’est une base non négligeable et parfois non négociable !

Mettez vous à la place de bébé, il a été au chaud, dans un endroit sur-mesure pendant plusieurs mois, alors le poser à plat sur un matelas inconfortable peut être aisément mal perçu par votre bout de choux.

Il n’y a malheureusement pas encore de berceau parfait sur le marché pour le moment, mais plusieurs possibilités s’offres à vous.

Équiper bébé de couvertures agréables et d’un matelas adaptés à ses besoins et sa morphologie serait un sérieux pas en avant pour vos nuits de sommeils respectives.

3. Allez voir un professionnel

Lorsque bébé ne fait pas ses nuits, il peut être intéressant de consulter un professionnel.

Votre pharmacien ou votre pédiatre pourra rapidement trouver une solution médicamenteuse lorsqu’il s’agit de troubles du sommeil de bébé.

Mais une alternative efficace, serait peut-être de consulter un guérisseur ou magnétiseur qui pourrait trouver une approche différente lorsque bébé ne fait pas ses nuits.

En effet, un magnétiseur pourra voir le problème sous un angle différent par rapport à la médecine conventionnelle et vous apporter une ou des solutions appropriées.

Dans ce cas internet sera votre meilleur allié, par exemple en cherchant un guérisseur à Paris, diverses solutions sont à votre disposition.

Ainsi un bébé nerveux ou un bébé qui ne dort pas du tout, aura une chance de retrouver le sommeil en peu de temps.

Et vous, quels sont vos conseils pour améliorer le sommeil de bébé ? Dites le nous en commentaire !

Dossier : MAM ou garde à domicile ?

Préférez-vous travailler dans une MAM ou à domicile ? Vous êtes assistant.e-maternel.le et sur le point de décider si vous optez pour le travail à la maison ou en MAM. Quelle est la différence entre la garde d’enfant en MAM et la garde d’enfant à domicile, et comment ces avantages et inconvénients pèsent-ils les uns par rapport aux autres pour les deux choix ?

La garde d’enfant à domicile est souvent plus simple pour l’assistante-maternelle car il lui permet plus de facilités et limite les possibilités de retard de celle-ci.

Cependant, il peut être plus difficile de suivre des horaires spécifiques, d’une part. D’autre part, proposer un rythme « pré-scolaire » est également plus complexe !

Enfin la séparation vie-privée/vie-professionnelle est peut être assez limité.

De l’autre côté, s’organiser en MAM, peut avoir des conséquences importantes auprès des assistantes-maternelles. Elles ont déjà leur matériel, leur organisations et leurs…habitudes.

Assistance maternelle : les points communs du travail à domicile et du travail en MAM

Que vous exerciez en Maison d’Assistants Maternels ou à domicile, votre employeur est les parents de l’enfant que vous gardez. Vous restez l’unique assistant(e) maternelle de cet enfant, et qu’il soit en MAM ou chez vous, il doit bénéficier d’un service individuel, sur-mesure. Votre salaire reste aussi le même. Il vous appartient de définir votre tarif en toute liberté quoiqu’il y ait un seuil à respecter. Vous signez un contrat de travail par enfant accueilli.

Les différences qui vous permettront de faire le choix entre MAM et domicile

L’agrément d’un(e) assistant(e) maternel(le) exerçant en Maison d’Assistance Maternelle n’est pas le même que celui d’un(e) assmat travaillant à domicile. Il possède quelques particularités, comme la possibilité d’accueillir 4 enfants à la fois.

Si pour décrocher son agrément, l’assistante-maternelle doit disposer d’un logement adéquat pour son travail à domicile, ce n’est pas le cas pour l’exercice de son métier en Maison d’Assistance Maternelle. Dans l’esprit, la MAM étant justement une alternative à un logement non approprié : c’est un lieu prévu uniquement pour la garde d’enfant.

Cependant, la structure d’accueil pour une MAM doit suivre des règles strictes. Son aménagement doit être rigoureusement fait selon les règles de l’art.

Pour un(e) assistant(e) maternel(le) qui doit rejoindre une MAM pour exercer son activité, la vie professionnelle est bien distincte de la vie privée. Il n’y a aucune interférence. Elle n’est pas non plus un obstacle à la vie de famille. Les cas d’assistants maternels qui sont obligés de renoncer à leur métier à domicile à cause de leur jeune enfant qui ne supporte pas la présence d’un autre ne sont pas rares.

Un tel problème ne surviendrait jamais dans une MAM.

En revanche, une assistante maternelle a le droit d’accueillir son propre enfant dans la MAM, si elle le veut, il prendra donc une de ses places (selon son agrément).

Au sein d’une Maison d’Assistants Maternels, on ne travaille pas seul(e), mais en équipe. En d’autres termes, on a la possibilité de s’organiser autrement, en fonction les membres de l’équipe. On peut, si besoin, se partager les responsabilités en déléguant, notamment lors des vacances par exemple.

À plusieurs, les assmats peuvent également organiser des sorties et des activités différentes, telles que des animations d’éveil par exemple.

S’organiser s’avère beaucoup plus facile en groupe, dans une Maison d’Assistants Maternels, qu’individuellement, chez soi.

On y établit généralement un planning d’accueil tout en tenant compte des présences diverses et des vacances, les horaires étant plus flexibles qu’à domicile.

Les nombreuses activités et responsabilités qu’on doit assumer sont donc réparties entre les assmat, et les accomplir devient moins pénible.

Enfin, en ce qui concerne les moyens matériels, la mise en commun de tous les équipements revient moins cher, leur acquisition étant mutualisée.

Pour plus de détails et informations sur les MAM et sur les assistantes-maternelles voici nos articles dédiées à ce sujet :

Infos pratiques sur la MAM

Infos pratiques sur l’Assistant-Maternel

Choisir de travailler en MAM

À l’inverse des assistantes-maternelles seules, le nombre de Maisons d’Assistants Maternels (MAM) sont ces dernières années en croissance. Ce moyen d’accueil répond clairement à une attentes de parents, qui hésitent souvent entre une structure de garde collective ou individuelle. Mais alors qu’en est-il des assistantes-maternelles ? Pourquoi de plus en plus de ces professionnelles de la petite enfance, travaillent de plus en plus à plusieurs ?

D’après nos sondages, on sait aujourd’hui que sur 100 MAM, 62 ont été créées par des asmats expérimentées qui travaillaient auparavant seules à la maison. Plusieurs raisons sont données par les assistantes-maternelles lorsqu’on les interrogent sur les raisons de ce changement. La solitude, la routine ou encore la nécessité d’une séparation pro/perso, sont les motifs qui reviennent le plus souvent.

N’oublions pas que les MAM sont un processus assez récent, encore aujourd’hui peu connu tant par les professionnels en début de carrière que par les parents.
C’est aussi dû au fait qu’il y ait pas mal de frais et de démarches à entamer lors la création d’une MAM.

Autre constat, de plus en plus de MAMs sont montées par des pros de la petite enfance au sens large. Il n’est donc pas anodin de trouver des auxiliaires de puéricultures par exemple ou toutes autres professionnelles d’Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE) devenir assistantes-maternelles et ouvrir une Maison d’Assistantes-Maternelles.

Choisir de travailler en MAM pour sortir de l’isolement

On le disait précédemment, la solitude est un des points négatif du métier d’assistant maternel. Ce qui motive beaucoup un assistant-maternel, à créer une MAM définit très bien à la génèse de la création même du principe de la Maison d’Assistant-Maternels : en finir avec l’isolement.

En effet, l’isolement d’une assistante-maternelle est un mal qui apparait dès les premiers pas de celle-ci dans ce métier. Malgré les aides existantes, l’achat d’équipements pour assistante-maternelle n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Que faut-il acheter ? Comment aménager son intérieur ? Quel budget prévoir ?

cta1a airnounou

L’autre complexité de l’isolement, est comment distinguer dans sa propre maison l’activité pro de l’activité perso.

Marie S. témoigne : « J’ai travaillée 17 ans comme assistante-maternelle à mon domicile, mais au au bout d’un moment c’était usant de travailler seule et tout en vivant au même endroit. Mes enfants devaient partager leurs jouets et leurs chambres lorsque je travaillais. Au fil du temps ça devenais de plus en plus difficile à concilier. Le choix de l’ouverture d’une MAM avec mes collègues était pour moi une évidence.« 

Quant à Heloïse M., la raison étaient plus personnelle : « Je fais ce métier depuis presque toujours, mes enfants ont grandit, ils ont quitté la maison. Mais vivant dans un petit village, je n’avais pas de collègues proches avec qui organiser des balades ou des activités avec les enfants. Je tournais en rond tous les jours, qui devenaient d’ailleurs répétitifs. La MAM a été pour moi comme une énorme bouffée d’oxygène. Alors que j’avais prévue de laisser tomber ce métier qui me passionne tant.« 

Si beaucoup de femmes et de plus en plus hommes deviennent assistants-maternels, c’est souvent pour des raisons de garde de leur propre enfants. En effet, cela permet de concilier la vie privée -de mère- et la vie professionnelle assez facilement. Ce métier permet aisément de s’occuper de ses propres enfants tout-en en gardant d’autres en travaillant chez soi.

Résultats, lorsque les enfants grandissent et prennent leurs envols, ces assistants maternels cherchent comme une sorte d’évolution professionnelle. C’est généralement à partir de là, qu’ils décident de reprendre une nouvelle activité professionnelle (souvent compliqués, parfois par manque d’expériences dans d’autres métiers). Certains poursuivent dans cette activité professionnelle ou évolue vers l’accueil des jeunes enfants ou en école maternelle.

C’est à ce moment là que , la MAM représente une belle opportunité pour de nombreux assistants-maternels. On peut donc considérer la MAM comme une évolution dans la carrière de l’assistants-maternels qui peuvent enfin sortir de leur « cocon ». Travailler en MAM étant très différent du travail à la maison, l’assmat a là une opportunité de renforcer son image professionnelle.
Dans une MAM l’assistant-maternel peut (enfin) distinguer son espace privée/pro et peut parler clairement « d’aller au travail ». De plus, il peut aussi travailler officiellement en équipe (même si 1 assistant-maternel = 1 parent employeur).

L’avantage de l’ouverture par des assistantes-maternelles d’expériences, c’est qu’elles connaissent clairement leur métier. De plus choisissant d’ouvrir une MAM ensembles, elles se connaissent déjà professionnellement et personnellement. Les équipes sont donc généralement plus stables et pérennes une fois la MAM créée.

Elodie L. : « On faisait tous les jours sans exception les balades ensemble, chacune avec sa poussette triple. On a été formée ensemble, agréée ensemble et on est de la même tranche d’âge. D’ailleurs lors des ballades on faisait régulièrement des escales chez l’une ou l’autre en chemin, car on habitait pas très loin. La création de notre MAM était juste une évidence.« 

Assistantes maternelles : travailler seule ou en MAM ?

Le travail en MAM implique des changements dans le métier d’assistant-maternel. Cette possibilité d’évolution de carrière, cela ne veut pas dire que c’est forcément simple. L’installation de plusieurs assistants-maternels en MAM peut parfois créer quelques ambiguïtés.

On peut parler d’ambiguïtés sur le plan organisationnel du point de vu des parents. Mais aussi pour les assistants-maternels eux-même.

En effet, comment financer les frais courants de la MAM lorsqu’un assistant-maternel n’a pas d’enfant à garder ? Comment se passe un remplacement en cas d’absence d’un assmat ? En ce qui concerne les agréments de chacun comment aménager le lieu de travail ? Ces situations mettent en scène les difficultés bien réelles auxquelles peuvent être confrontés les professionnels travaillant dans une MAM.

Ainsi, on voit souvent des assistantes maternelles installent leur MAM dans un local dont l’une est propriétaire, et l’a aménagée spécialement pour cette activité.

C’était le cas de Cindy, Marine et Cyrielle. Leur tentative n’à malheureusement pas aboutie : « tout se passait très bien les premières semaines. Mais on a rapidement eu du mal à nous entendre sur des points de détails, plus ou moins importants. Et comme nous nous trouvions sur son terrain, elle a voulue rapidement prendre la place de leader du projet. Sans surprise, ça a rapidement mal tournée. Impossible de nous entendre, ni sur la manière de travailler, ni sur le moindre sujet d’ailleurs. Résultat nous n’avons tenu que trois mois.« 

Isabelle, quant à elle a voulu bien faire les choses : « Lorsqu’on a créée la MAM, je sortais de congés maternité. J’ai décidé de laisser mon fils à ma collègue car il lui manquait un contrat et que je pourrais avoir un oeil sur mon enfant. Seulement la situation était complexe dans la mesure où il a été difficile pour moi de séparer le pro et le perso. J’avais toujours l’oeil sur mon enfant, je m’en occupais souvent moi-même. J’ai finalement été soulagé quand il rentré à l’école. À l’arrivée de mon deuxième enfant, j’ai décidé de le mettre directement en crèche !« 

Contrairement au premier témoignage, cette MAM n’a fermée, cependant la cohabitation pro-perso n’a pas été facile pour Isabelle. Elle a eu du mal à garder une approche uniquement professionnelle ou maternelle.

Travail en MAM pour éviter l’aspect répétitif du métier d’assistante-maternelle

En début de carrière, les Assistantes Maternelles (AM) ont souvent du mal à choisir entre travailler seule ou dans une MAM.

Les AM qui choisissent de travailler en MAM peuvent ainsi bénéficier de la répartition des tâches et avoir plus de temps pour se former. Ça leur évite le travail répétitif voir monotone.

Cependant, il n’est pas toujours simple de se mettre au travail en communauté. Par exemple, lorsque les différents profils ne sont pas complémentaires ou lorsque des conflits surgissent au sein du groupe. C’est d’ailleurs de point noir pour de nombreuses AM.

Nadia est une AM qui travaille dans la même MAM depuis sa création temporise. Elle aime son travail, et avec le temps, elle a l’impression d’en avoir fait sa vocation :

« Il y a beaucoup de gens qui viennent d’un emploi précédent ou d’une MAM précédente où ils ont eu des problèmes parce qu’ils ne se parlent pas. Il y a parfois des tensions. J’ai remarqué que beaucoup de ceux qui viennent travailler ici, au bout de quelques mois, y voient leur vocation et ne veulent plus partir. Il est rare que quelqu’un parte à cause de problèmes ou d’incompatibilité avec les autres. »

Nadia

Voulez-vous travailler dans un environnement où vous avez le sentiment d’avoir de l’espace et du temps pour vous occuper des enfants ?

Si oui, alors travailler dans une MAM est peut-être fait pour vous. Les AM savent qu’elles peuvent travailler seules ou avec d’autres collègues pour modifier la structure de leur accueil des enfants. Travailler dans une MAM peut permettre de réduire le caractère répétitif du métier d’assistante maternelle tout en ayant des interactions de qualité avec les enfants.

En France, une association regroupant des MAM a créé le premier syndicat des MAM en France : « UFNAFAAM » (Union Fédérative Nationale des Associations de Familles d’Accueil et Assistants Maternels) regroupe actuellement plus de 100 structures.

Cette union représente désormais environ 130 000 enfants de moins de 6 ans : une augmentation de 15 % depuis 2014.

La CAF (Caisse des allocations familiales) observe également cette tendance :

« De plus en plus d’assistantes maternelles se regroupent en équipe. C’est un développement durable qui émerge des besoins des parents et des professionnels. »

CAF

En effet, de plus en plus de assistants maternels qui décident de devenir MAM ont déjà travaillé seuls avant de s’installer ensemble.

Alors qu’est-ce qui les motive à travailler en MAM ?

Selon une étude publiée en 2015 par l’association Devenir d’Enfance, qui représente environ 10% des assistantes maternelles en France, de nombreuses auxiliaires travaillent seules par nécessité.

En effet, il semble que les personnes travaillant seules soient principalement motivées par des questions économiques (pouvoir choisir ses horaires, être pouvoir travailler le week-end, pouvoir prendre des congés, etc.) Travailler seule, de manière indépendante donc, leur permet une certaine liberté qu’ils apprécient.

Cependant, la grande majorité des MAM (70%) ont eu un emploi salarié précédemment. Ce constat est intéressant car il montre que les femmes qui souhaitent devenir assistantes maternelles préfèrent s’associer à d’autres professionnels de la petite enfance plutôt que de travailler seules.

Leur motivation semble également être sociale : besoin de contact et de partage avec les autres (les assistantes maternelles peuvent se faire des amis tous les jours parmi les familles) et un environnement de travail plus structuré, tant au niveau des besoins des enfants que du développement professionnel.

Enfin, il convient de noter que de nombreux assistants maternels choisissent de travailler en équipe non seulement par plaisir.

S’installer en MAM : l’incertitude…

Nous sommes tous nés avec le besoin inhérent de confiance et de compréhension. Ceci est vrai pour les AM comme pour les pros des EAJE (les divers métier d’accueil de la petite enfance).

La MAM, qui se coexiste en dehors des projets d’établissement, des normes réglementaires ou des rapports statutaires, se distingue des EAJE car il n’y est pas lié. De ce fait, ces structures d’accueil disposent d’une autonomie accrue : elles sont libres d’organiser leurs relations mutuelles comme elles l’entendent, sans contrainte de sources de financement telles que les subventions publiques.

La nécessité d’une équipe solide n’a jamais été aussi évidente que lorsqu’il s’agit de monter le MAM. Les exigences imposées aux professionnels dans ce type d’environnement sont considérables et, sans une répartition adéquate des tâches et responsabilités, elles peuvent mener la MAM à l’échec.

Comme dans beaucoup de projets, plus il y a de personnes à s’associer, plus il a de chances d’échouer. L’une des raisons en est que lorsque trop de personnalités différentes sont impliqués dans un projet, il peut y avoir des désaccords et des incohérences entre les membres de l’équipe qui s’attaquent à différentes responsabilités.

En outre, avec tant de choses à suivre dans le cadre des besoins spécifiques d’une MAM, chaque AM peut avoir ses préférences et ses réticences, notamment du point de vue de l’organisation.

Plus vous avez de personnes sur un projet, plus il a de chances d’échouer

L’importance de l’inter-connaissance, d’une proximité entre elles pour travailler en MAM se reflète également dans la manière dont certains professionnels se sont déjà organisés et ont recruté de nouveaux collègues.

Dans leurs entretiens, ils utilisent soit le bouche à oreille, soit des réseaux qui ne sont pas expressément professionnels comme les groupes Facebook ou Le Bon Coin.

L’utilisation des groupes Facebook® a été mentionnée ci-dessus, mais d’autres sites ont également été mentionnés, notamment Airnounou.com – un site de mise en relation gratuite avec les assistantes maternelles, qui a eu du succès auprès de ce site qui semble le préférer parce qu’il y a moins de formalités que sur d’autres plateforme par exemple.

Les MAMs : trop de liberté ?

Lorsque l’on s’attarde sur les possibilités qu’offre ce type de garde, tant sur le plan individuel que collectif, il est facile de comprendre pourquoi les MAMs sont devenues si populaires auprès des parents d’aujourd’hui.

L’augmentation de la popularité et du nombre de MAMs n’est pas surprenante étant donné leur rôle fondamental dans la fourniture d’une garde d’enfants de qualité en mettant l’accent sur la sécurité tout en étant un moyen efficace pour les enfants qui travaillent à l’extérieur ou qui ont un handicap d’accéder à des services de garde près de chez eux sans avoir à quitter leur emploi.

En outre, parce que ces assistantes sont capables d’apporter leur soutien à des moments où les parents auraient autrement besoin de l’aide complète d’un autre adulte responsable, elles sont un maillon essentiel de la chaine.

Pour les assistantes maternelles, les MAM leur permettent de sortir de l’isolement et de se « professionnaliser » en exerçant leur activité pro en dehors de leur domicile. Cela crée également un lieu où les professionnels peuvent donner une vision différentes aux parents et à la société (ne serait-ce que pour qu’ils se rendent compte qu’il ne s’agit pas d’un hobby).

Le statut d’assistante maternelle a traditionnellement été source de confusion pour les femmes, car elles devaient concilier leur vie familiale et professionnelle. Mais cette confusion est de moins en moins fréquente chez les jeunes générations qui recherchent plus d’autonomie dans les deux aspects de la vie. Celles-ci assument ce rôle ne se laissent plus influencer par les jugements de la société.

Pour les professionnels de la garde d’enfant collective, les MAM leur permettent d’échapper à la pression managériale des EAJE.

D’une part, la hiérarchie qui compose les EAJE contribue à leur pérennité en tant qu’institution publique et renforce leur légitimité sociale, mais cette même structure est limitative et ne permet pas aux experts en puériculture de partager pleinement leur expérience auprès des enfants autant qu’ils le voudraient.

En outre, en raison de leur popularité auprès des parents à la recherche d’une éducation préscolaire de qualité à un prix abordable.


L’ouverture des MAMs peut être une aubaine pour les professionnels, mais elle crée aussi une grande incertitude. C’est pourquoi la mise en place de ces structures nécessite une telle confiance et une telle compréhension entre toutes les parties impliquées – car il y a de nombreux revers attendent les AM lorsque ces professionnels cherchent à s’adapter à leurs nouveaux rôles avec les autres membres de l’équipe sans aucune hiérarchie. L’importance du soutien mutuel dans cet environnement ne peut être sous-estimée.

Le salaire d’une assistante maternelle

Les assistantes maternelles font partie intégrante du secteur de la garde d’enfants.

Elles sont responsables de la sécurité et du bien-être de l’enfant pendant qu’elles s’occupent de leurs responsabilités quotidiennes, comme la cuisine, le ménage ou les courses. Une assistante maternelle est généralement une personne qui s’occupe d’enfants au sein même de son domicile à temps plein et qui n’a pas d’autre activité professionnelle que la garde d’enfants.

Cet article de blog abordera le salaire, les exigences et les compétences nécessaires à une assistante maternelle afin que vous puissiez commencer votre recherche en toute confiance !

Quel est le salaire d’une assistante-maternelle en 2021 ?

Le salaire d’une assistante maternelle peut varier selon sa situation géographique et selon qu’elle travaille dans une MAM ou qu’elle garde un ou plusieurs enfants à son domicile.

En France, les assistantes maternelles gagnent en moyenne 3.02€ de l’heure (soit 13 741€/an)*. Il faut noter que le salaire minimum évolutif, car basé sur le SMIC, est au 1 janvier 2021 de 2,88€/heure.

Le calcul du salaire mensualisé s’effectue de la manière suivante :

  • Pour un accueil durant 1 année complète (soit 47 semaines d’accueil + 5 semaines de congés payés) = Salaire à l’heure brut X nombre d’heures d’accueil par semaine X (52 semaines/12).

Exemple : 2,90x35x52/12 = 439.83€

  • Pour un accueil durant 1 année incomplète (soit 46 semaines d’accueil programmées maximum) = salaire à l’heure brut X nombre d’heures d’accueil par semaine X (nombre de semaines programmées/12).

Exemple : 2,90x35x46/12 = 389,03€

En France, les assistantes maternelles sont des salariés avec notamment toutes les obligations et droits liés à ce statut.

Quelles compétences sont nécessaires pour être assistante maternelle ?

Une assistante maternelle doit être capable de s’occuper de plusieurs enfants à la fois avec une grande rigueur.

Elle doit avoir un grand sens des responsabilités, un haut niveau patience et d’organisation. Elle doit également être créative et avoir une bonne capacité d’écoute afin de comprendre les besoins de chaque enfant.

Par-dessus tout, les assistantes maternelles sont des personnes qui s’occupent des enfants avec un grand plaisir, car c’est un métier très prenant et exigeant.

Deux autres compétences sont indispensables pour être assistant maternel, la patience et de bonnes compétences en pédagogie pour pouvoir apprendre de nouvelles choses à l’enfant, suivre ses intérêts et tenir compte de ses besoins individuels.

Quel est le statut de l’assistante maternelle ?

L’assistante maternelle est une salariée et ses employeurs doivent respecter le code du travail français.

Etant employé par les parents, l’assistante maternelle bénéficie du statut de salariée. Elle peut être embauchée en CDI comme en CDD.

En ce qui concerne les avantages sociaux, les assistantes maternelles, le droit aux congés payés s’applique également. Si une assistante maternelle travaille depuis plus d’un an, elle aura droit à un minimum de 5 semaines de congés payés par an et si elle est employée depuis plus d’un an, elle aura droit à un minimum de 15 jours de congés payés par an.

En plus des avantages sociaux, les assistantes maternelles reçoivent souvent des primes telles que de l’argent ou des bons d’achat à Noël pour leur travail très exigeant durant cette période

Quelles sont les exigences en termes de compétences et d’expérience ? Cela dépend du nombre d’enfants

Dans cet article nous avons abordé la question de la rémunération des assistantes maternelles et évoqué certaines des compétences nécessaires pour ce poste. Il convient de noter que le métier d’assistant maternel est une profession difficile mais enrichissante – si vous avez de la patience, de l’organisation, de bonnes compétences pédagogiques ainsi que de la créativité, alors ça pourrait être le métier qu’il vous faut !

*sondage auprès de nos membres.

Trouver une assistante maternelle agréée

À qui confier son enfant pendant qu’on travaille ? C’est la réponse à cette question qui définit une assistante maternelle agréée. Lorsqu’il s’agit de garder votre bout de chou au domicile de la professionnelle ou dans une maison d’assistantes maternelles (une MAM), on parle d’assistance maternelle. Si l’assistant maternel doit se déplacer chez vous pour assurer sa garde, alors, vous avez affaire à une nounou.

Trouver une personne dans le domaine de la garde d’enfants qualifiée est difficile ! Les offres ne manquent pas, mais il n’y a pas de solution universelle lorsqu’il s’agit de trouver une personne à qui vous pouvez confier vos enfants.

1. Pour trouver une assmat : faites vos premières recherches sur Internet !

Choisissez un site web qui facilite les rencontres entre les parents et assistants-maternels. Privilégiez celui dont la mise en relation est gratuite, comme sur Airnounou.com par exemple.

Quels sont les éléments les plus importants à prendre en compte lors de l’embauche d’une assistante-maternelle agréée ?

L’emplacement, les horaires et les tarifs peuvent tous varier en fonction de vos besoins spécifiques. Il est préférable que vous preniez le temps de réfléchir à ce dont votre famille a besoin afin de ne pas vous retrouver avec une assistante-maternelle agréée par défaut juste parce que cela vous convenait à première vue.

Les points suivants résument les différents aspects liés à la recherche de la bonne personne pour ce poste : l’emplacement, la disponibilité en termes de jours/heures de travail par semaine (qui doit correspondre à d’autres engagements tels que l’école ou votre travail), les attentes en matière de tarifs – à la fois le salaire horaire et le nombre d’enfants gardés simultanément).

trouver une assistante maternelle

Vous ne trouvez pas de garderie ou de crèche près de chez vous ?

Nous avons la solution idéale. Il suffit de répondre à quelques questions en ligne lors de votre inscription pour obtenir le résultat souhaité ! Après avoir validé vos données, nous vous présenterons une liste d’assistantes maternelles à proximité et vous pourrez les contacter directement à partir de leurs profils sur notre site.

2. L’agrément : le critère le plus important pour trouver une assistante maternelle agréée

Assurez-vous que l’assistante maternelle de votre choix est agréée. Elle doit être titulaire d’un agrément du Conseil départemental des services d’accueil de la petite enfance, document qui prouve qu’elle a été formée et qu’elle peut exercer son métier sans complication ni erreur. Il doit être renouvelé à sa demande au bout de 5 ans d’agrément, ce qui lui permet de rester à jour de la législation et vous assure de sa qualification !

Il est important de choisir une personne de confiance et de qualité lorsque vous recherchez des options de garde pour vos enfants – trouvez-en une qui détient une certification du Conseil départemental des services de garde d’enfants : autrement dit un agrément d’assistante-maternelle. Cela signifie que tous le critères de sécurités sont respectés, tous les documents sont en ordre, qu’ils ont déjà reçu une formation certifiée et qu’ils feront des choix parfaits sur la meilleure façon de répondre aux besoins des deux parents tout en satisfaisant aux exigences de l’agrément d’assistants-maternels.

Comment savoir si les assistantes-maternelles candidates sont titulaires ou non d’un agrément ? Vous pouvez vous renseigner sur le site de la CAF (Caisse d’allocations familiales) réservé à cet effet ou auprès du RAM (Relais d’assistantes maternelles) auquel elle appartient. Le service de PMI (Protection maternelle et infantile) du Conseil départemental en sait aussi quelque chose.

Vous préférez vous déplacer vous-même pour trouver directement une assistante maternelle agréée ? Sachez que votre Mairie peut vous aider.

Où trouver un assistant-maternel agréé ?

Sur notre site Airnounou, vous pouvez être facilement et rapidement mis en relation avec votre future assistante-maternelle agréée. Vous pouvez également lancer une recherche ici.

Sur Airnounou trouver une assistante-maternelle est très simple :

  • Indiquez votre adresse sur le site et lancez la recherche. (par défaut, on vous propose toutes les nounous disponibles autour de Paris) Pour trouver une assmat proche de chez vous, il faudra donc absolument mettre votre adresse !
  • Indiquez dans la colonne de service : « assistante maternelle agréée »,
  • Enfin indiquez la date de démarrage de votre besoin en garde d’enfant

À partir de là vous obtiendrez la liste des assistantes-maternelles dans votre secteur géographique de recherche.

Vous pouvez également sélectionner dans la recherche, l’option « nounou ». Ça permettra de trouver des possibilités de garde d’enfant supplémentaire.

Certaines assmats sont parfois notées et recommandées par d’autres parents. N’hésitez donc pas à bien vérifier les personnes les mieux notées.

Et si l’assmat que vous recherchez n’est pas disponible ?

Nous vous recommandons de visiter le RAM (Relais d’Assistantes Maternelles) de votre ville. Ils peuvent avoir les coordonnées d’une assistante-maternelle qui ne s’est pas inscrite sur Airnounou.

Vous pourrez également obtenir de l’aide auprès d’autres parents ou d’autres services de garde d’enfants de votre commune.

Vous n’avez pas de RAM proche de chez vous ?

Dernier recours, les mairies disposent de listes d’assistantes maternelles agréées. Le gros inconvénient est que celles-ci ne sont pas toujours à jour et qu’il faut que vous les épluchiez pour identifier celles résidant près de chez vous, puis les appeler une par une  pour leur demander si elles ont de la place.Dans certaines municipalités, existent des commissions « petite enfance» auprès desquelles vous trouverez des personnes compétentes qui pourront répondre à certaines de vos questions.

Une fois que vous aurez identifié une assistante maternelle disponible, pensez à demander à la PMI (Protection Maternelle et Infantile) de votre circonscription son avis sur cette personne. C’est l’organisme qui est chargé de contrôler les assistantes maternelles agréées. Il les connait donc très bien, ce qui pourra vous éviter de tomber sur ce genre de nounou agréée. Rassurez-vous, elles sont rares !

Des puéricultrices ou des infirmières pourront également vous répondre sur des sujets concernant le bien-être et le bon développement de votre enfant.

Autres critères importants

Vous ne voulez pas suivre les traces de ces parents qui ont été déçus par leur première expérience avec leur baby-sitter, c’est certain. Pour ne pas changer d’assistantes-maternelles de sitôt, vous devez prendre en compte tous les critères, même personnels, comme le nombre d’enfants qu’elle a et l’aspect de son logement. Vous aurez beaucoup de candidatures, mais seules quelques-unes seront retenues ; regardez les anciens employeurs avant de vous décider pour l’une d’elles afin qu’elle puisse se montrer suffisamment digne de confiance pour votre famille.

Quel est le temps de conservation du lait maternel ?

Le temps de conservation du lait maternel est une question essentielle dans l’allaitement. Si par exemple, vous allaitez et devez reprendre le travail, ou devez faire garder votre bébé quelques jours, comment conserver son lait ? 

Dans cet article nous allons vous donner les clés afin de garder le lait maternel le plus longtemps que possible. Mais peut-on congeler le lait maternel ? Si oui, comment le décongeler ? Combien de temps conserver le lait maternel à température ambiante ? Combien de temps garder le lait au frigo ? Puis-je tirer mon lait et le garder dans un biberon plusieurs jours ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions ici !

Conservation du lait maternel à température ambiante

Le lait maternel peut parfaitement se conserver à température ambiante. Jusqu’à une température ambiante de 25°c, vous pouvez conserver le lait jusqu’à 5h

Contrairement à une idée reçue le lait maternel, n’est pas du tout fragile. Au contraire, il est bien plus sain et facile à conserver que le lait en poudre.

Pour la bonne conservation du lait maternel, il suffit de le placer directement dans le biberon préalablement lavé et séché. Réchauffez le au bain-marie afin d’éviter toute variation de température contrairement au micro-onde.

Conservation au réfrigérateur

Pour augmenter le temps de conservation du lait, vous pouvez le garder jusqu’à 8 jours au réfrigérateur. En effet, vous n’aurez plus qu’à le réchauffer avant de le servir à votre bébé.

Cependant, ne soyez pas effrayée si vous constatez que « le lait se sépare » en deux parties. C’est tout à fait normal, remuez le légèrement et celui-ci est de nouveau parfaitement consommable.

Est-il possible de congeler le lait maternel ?

Oui absolument ! Si vous souhaitez le conserver très longtemps, vous pouvez congeler le lait maternel sans problème. Il faudra cependant prendre quelques petites précautions.

  • Avoir un congélateur propre et entretenu
  • Noter soigneusement la quantité de lait dans le récipient
  • Noter également la date de congélation du lait
  • Ne pas mélanger le lait fraîchement tiré avec du lait déjà congelé
  • Conserver le lait maternel congelé durant 6 mois à 1 an maximum

Comment décongeler le lait maternel

Pour décongeler le lait maternel, il faut simplement le placer dans le réfrigérateur. La décongélation se fera sur 1 à 3 jours.

Là encore, il faudra prendre quelques précautions :

  • Ne pas remettre au congélateur un lait maternel décongelé
  • Ne pas utiliser de micro-onde pour le réchauffer (privilégiez le bain-marie)
  • Bien agiter le lait avant de le servir au bébé

Si vous souhaitez utiliser le lait maternel rapidement, vous pouvez le décongeler avec l’eau chaude. Évitez à tout prix d’utiliser la fonction décongélation de votre micro-onde…vous risquerez de bruler votre enfant.

Tableau de conservation du lait maternel

conservation du lait maternel
Tableau du temps de conservation du lait maternel

Notez que vous pouvez également conserver le lait maternel dans une glacière. C’est notamment intéressant lorsque vous sortez avec bébé, ou lorsque vous le faite garder chez l’assistante-maternelle par exemple. Attention, pour une meilleure conservation, il faudra cependant maintenir une température de 15°C max dans la glacière.

À noter également, qu’un lait maternel entamé mais non terminé (qui n’aurait pas encore été placé au congélateur) peut tout à fait être congelé pour être conservé.

Dernier truc, pour la conservation du lait maternel au réfrigérateur on vous conseille de privilégier le biberon en verre. À l’inverse du plastique, le verre permet une température uniforme dans le biberon. Et en ce qui concerne le congélateur, vous pouvez vous procurer des petits sacs de congélations adaptés.

Le lait maternel est donc non seulement plein de vertus, mais peut aussi être facilement conservé. Alors qu’en pensez-vous ?

Pourquoi acheter une base ISOFIX ?

Vous en avez sûrement déjà entendu parler… La base ISOFIX est de plus en plus achetée par les jeunes parents. Mais alors à quoi sert-elle exactement ? Est-ce un achat nécessaire ou obligatoire ? Et comment bien la choisir ? La base ISOFIX doit-elle faire partie de vos achats naissance ? Nous allons prendre le temps de vous expliquer cela le plus simplement possible. Retrouvez également 3 exemples de bases ISOFIX que vous pourrez choisir.

Le système ISOFIX : qu’est-ce que c’est ?

Commençons par la définition d’ISOFIX. C’est une norme ISO d’ancrage pour les sièges enfants que l’on retrouve dans nos véhicules. C’est en 1995 que ce nouveau mode de fixation est apparu. Ces deux pinces métalliques de verrouillage, situées sur la base arrière des sièges-auto, se clipsent. Elles sont fixées entre l’assise et le dossier de la banquette arrière de la voiture.

Ce que l’on appel “base ISOFIX” est la base qui vient s’accrocher à l’avant ou bien à l’arrière du véhicule. Une fois en place nous y installons le cosy de bébé dos à la route. Vous l’aurez donc compris, ce système très pratique permet d’installer son bébé sans ceinture en toute sécurité.

La base ISOFIX : Un achat nécessaire ou pas ? 

Vous vous demandez surement si cet achat est vraiment nécessaire… Et bien il n’est absolument pas indispensable mais fortement recommandé ! Certes cet achat est un budget supplémentaire, cependant il à le principal avantage d’être plus sécurisé. Pour rappel, d’après le site Sécurange 70% des enfants sont mal attachés en voiture. Avec un tel constat il est donc vivement conseillé de s’équiper. Vous aurez l’assurance d’un bébé attaché en toute sécurité pendant vos trajets

La sécurité est donc l’objectif principal de cette base mais pas seulement ! Grâce à ce système vous installerez votre enfant plus rapidement et plus facilement. En un “clip” votre bébé est installé. Plus besoin de se courber et de déchiffrer le méli-mélo de la ceinture ! Ce confort s’adresse à la fois à votre bébé et à vous qui recherchez l’aspect pratique et la sécurité ! 

Comment bien choisir sa base ISOFIX ?

Tout d’abord préférez acheter votre base ISOFIX neuve. Vous trouverez certainement de superbes occasions. Malheureusement vous n’aurez pas la certitude quelle n’ait pas été accidentée. Pensez à vérifier les normes de sécurité. Ensuite il faudra vérifier la compatibilité avec votre cosy. Les marques listes les modèles compatibles. Certaines intègrent une barre de renfort à poser sur le sol de votre véhicule. N’oubliez pas de vous renseigner sur les dimensions pour votre véhicule.

Voici 3 meilleurs choix de bases ISOFIX : 

Nous avons sélectionnés 3 modèles pour illustrer les possibilités qui s’offrent à vous :

#1. La Base ISOFIX CHICCO : 

Compatible avec les sièges-auto Auto-Fix Fast (groupe 0+), elle garantit fonctionnalité et sécurité. Cette base a été récompensée de 4 étoiles au test Européen ” siège auto 2011 “dans la catégorie 0+ (0-13kg). Elle possède également le système “double sécurité”. Système breveté par CHICCO qui permet d’éviter toute erreurs grâce à la double sécurité mécanique et aux voyants passant au vert lorsque le siège est bien attaché.

#2. La Base FamilyFix One i-Size :

Ce modèle de chez BÉBÉ CONFORT convient aux coques :

  • bébé Rock i-Size 
  • Pebble Plus du groupe 0+ 
  •  Pearl Smart i-Size 
  • Pearl Pro i-Size du groupe 1

Elle offre la possibilité de voyager dos à la route jusqu’à 4 ans environ. La base est dotée d’indicateurs visuels et sonores pour une bonne installation. Ce modèle est donc un investissement dans le temps.

#3. La Base ISOFIX 2-Fix Cybex 

Elle est compatible avec les sièges auto de la gamme ATON. Elle est légère et compacte. Un indicateur vert vous permet de vérifier que le siège est correctement installé. Elle dispose d’une sécurité renforcée grâce à la jambe de force intégré. 

Dites-nous dans les commentaires si vous utilisez une base ISOFIX pour votre bébé ?

N’oubliez pas, retrouvez notre comparatif de poussettes ici.

Quelles sont les bonnes idées de cadeaux pour enfants ?

Quel parent ne voudrait pas rendre son enfant heureux ? Tous les parents ont à cœur le bonheur de leur progéniture. Cela passe notamment par de nombreuses petites attentions au quotidien. Entre autres, offrir un cadeau à un enfant est une excellente option pour lui arracher un beau sourire et lui donner de la joie. De même, pour de nombreuses occasions, il devient essentiel de trouver de bonnes idées de cadeau à offrir à ses trésors. Parcourez alors de bonnes options de cadeaux pour enfants !

Choisir des jeux ludo-éducatifs

Les jeux ludo-éducatifs ont des structures préétablies. Ils permettent d’apprendre et de renforcer les connaissances des enfants de manière beaucoup plus aisée et efficace. Pour cette raison et pour bien d’autres, la majorité des géants de cette industrie créent des jouets ludo-éducatifs en collaborant avec des professionnels de l’enfance. Avec ces jeux, votre enfant se distrait tout en acquérant de nouveaux savoirs. De même, il affine ses connaissances et développe sa curiosité. Par exemple, vous pouvez choisir d’offrir une poupée.

Ce jouet est classique, mais d’une grande efficacité pour le développement sensoriel, affectif et social. Avec ce choix, votre enfant apprend à exprimer ses émotions, à affirmer sa personnalité et à prendre du recul par rapport à certaines situations. Si ce jouet est considéré comme l’apanage des filles, les garçons également peuvent aisément s’en servir. Vous pourriez choisir bébé reborn comme cadeau à offrir à votre enfant. Clairement, ce choix a de nombreux avantages.

Aussi, le jeu ludo-éducatif « ma fabrique à histoire » est une bonne option de cadeau pour enfant. Grâce à ce jeu, votre enfant est transporté dans un monde imaginaire où il peut devenir acteur en choisissant lui-même certains protagonistes pour l’aventure. Les options de jeux à la fois ludiques et éducatifs sont nombreuses. De plus, elles affichent de grands intérêts.

Des activités comme cadeaux pour enfant

Vous vous demandez sans doute en quoi faire faire des activités à un enfant pourrait être un cadeau. Cette option est originale et beaucoup de parents n’y pensent pas. Comme options, vous pouvez inscrire votre enfant à des cours de musique, d’équitation, de natation, de dessins, de patinage ou encore de mini-golf. Idéalement, choisissez une activité qui fait partie des centres d’intérêt de l’enfant à qui vous offrez un cadeau. Vous montrerez que vous vous intéressez à eux et à ce qu’ils aiment.

Outre ces cours, vous pouvez opter pour des activités culturelles et ludiques. Il s’agit notamment de faire une visite au zoo, au musée de science, au musée pour enfant ou encore au parc d’attractions. Vous en profiterez également pour organiser des sorties en famille. Aussi, vous pourriez initier votre bout de chou à la cuisine. Les enfants aiment cuisiner avec leurs parents.

L’option des livres pour enfant

Offrir des livres en cadeau à un enfant : c’est une belle manière de l’intéresser à la lecture. Vous avez moult raisons d’offrir un livre personnalisé en cadeau à votre enfant. Ce choix permet au concerné d’avoir une activité ludique et enrichissante. Dès son plus jeune âge, vous pouvez l’initier aux joies de la lecture. Les livres sont bien connus pour booster la créativité et aider à améliorer l’orthographe. Sur le livre que vous offrez, vous pourrez également faire une dédicace. Alors, vous faites un présent inoubliable.

De même, vous pouvez personnaliser un tel cadeau. Par exemple, vous pouvez mettre la photo de votre enfant ou mettre son nom en titre de couverture. De quoi ravir le cœur de votre bout de choux. Quoi qu’il en soit, le livre que vous offrez doit être intéressant et plaisant. Pour les plus jeunes, ces cadeaux sont idéalement illustrés. À travers les livres, les enfants peuvent déjà réaliser leur rêve : celui de devenir un héros, une reine, un prince et bien d’autres.

Aujourd’hui, les livres personnalisés sont très tendance. Pour commander votre cadeau, vous n’aurez qu’à donner vos consignes selon vos particularités. De nombreux magasins spécialisés proposent ces services. Enfin, n’oubliez pas que les livres peuvent avoir une grande longévité.

Quelques astuces pour faire le bon choix

Il est légitime et bon de vouloir offrir un cadeau à un enfant. Pour vous assurer de faire le meilleur choix de présent, vous pourriez prendre certains points en considération. Surtout, choisissez un cadeau qui fera plaisir à vos petits. Notez que vos goûts ne sont pas les mêmes que les leurs. Vous pourriez trouver un moyen pour que votre enfant exprime ses envies.

Aussi, choisissez des cadeaux avec une vraie fonction principale. Vous devriez privilégier le minimalisme des cadeaux. Avec des cadeaux multifonctions, l’enfant ne sait pas toujours ce qu’il doit en faire. De même, vous devriez choisir en fonction du sexe et de l’âge.

Quelle poussette choisir pour bébé en 2022 ?

Lorsqu’on va avoir son premier enfant ou tout simplement lors de l’arrivée d’un nouveau né dans la famille, il n’est pas vraiment de choisir une poussette. Parmi tous les achats de naissance, c’est pourtant un élément extrêmement important. Il est important de ne pas vous tromper sur le choix de la poussette.

D’ailleurs, il existe une multitude de choix et de prix tout aussi divers que variés. Nous allons dans cet article, tenter de vous aiguiller le plus précisément que possible.

Les meilleures poussettes ne sont pas forcément les plus communes. Pour vous aider à faire le meilleur choix pour votre bébé, nous les avons comparés sous tous les angles. Tout a été passé au peigne fin.

Des poussettes cannes aux poussettes trio. Il en est de même pour les haut de gammes leur design et leur évolutivité. Vous pourrez ainsi plus facilement faire un choix du top du top de la poussette !

cta1a airnounou

Les différents types de poussettes

Il en existe plusieurs type de poussettes. Chacune d’elles remplie des fonctions bien précises. Elle s’adaptent à vos propres habitudes et votre mode de vie. Découvrez les choix qui s’offrent à vous avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Retrouvez nos choix coup de coeur et détaillée pour vous aider à choisir une poussette pour votre bébé.

La poussette combinée ou poussette trio ou 3 en 1

C’est la plus populaire auprès des jeunes parents : en effet son principal avantage est d’être complète ! L’intérêt de cette poussette est de n’avoir qu’un seul châssis et de pouvoir y ajouter jusqu’à trois éléments supplémentaires. Vous avez le choix entre un poussette duo ou une poussette trio. La formule la plus complète étant d’avoir la nacelle, le cosy (qui sert de siège auto les premiers mois) et le hamac.

Pour rappel la nacelle est le « berceau » où bébé peut rester paisiblement allongé jusqu’à environ 6 mois. Le cosy quant à lui, est « la coque » ou le siège auto que l’on peut installer dans la voiture dos à la route jusqu’à environ 11kg selon les modèles. Enfin le hamac est le « siège » de la poussette tout simplement !

Les + : modèle très complet, utilisation de la naissance à 4 ans, confort pour bébé

Les – : poussette duo peut être encombrants, souvent plus lourde et budget plus conséquent

La Poussette Citadine, une poussette compacte

Maniable, légère et compacte ce modèle se rapproche de la poussette canne. Elle est en revanche plus confortable que la poussette canne et peut même être utilisée dès la naissance. Seule condition : que celle-ci puisse s’allonger entièrement. Chez certaines marques de petites suspensions sont même intégrées. Du fait de leur évolutivité, on peut dire que c’est la nouvelle génération améliorée des poussettes cannes.

Les + : utilisable dès la naissance, compacte et budget raisonnable

Les – : Confort présent mais minimaliste, grande balade limitée

La Poussette Canne

La fonction principale de cette poussette canne est d’être rapidement pliable et pratique dans les transports en commun. C’est une poussette compacte. La forme de la poussette canne pliée est celle d’une canne d’où son nom ! Ses autres atouts sont d’être légère et facilement transportable. Elle est destinée aux bébés à partir de 6 mois. Préférez les modèles avec plusieurs positions pour plus de confort. Vous pouvez également retrouver des modèles avec nacelle et coque adaptable.

La poussette canne est d’ailleurs, l’un des premiers équipements des assistantes maternelles et leur choix par excellence.

Les + : légère, peu encombrante et très maniable

Les – : confort minimaliste : petites roues et pas de suspensions

La Poussette Tout-Terrain

Afin de pouvoir passer partout, ce sont généralement des poussettes à trois roues. La poussette tout terrain se veut compétitive à toute épreuve ! Elle circule sur tout type de terrain. En effet, le confort pour le nouveau né est maximisé. Elle est équipée d’amortisseurs, de roues gonflables, d’un siège confortable et possède des freins à mains et/ou pieds.

Les + : Confort maximal, très maniable

Les – : Encombrante, parfois lourde

Les Poussettes Multiples

De nos jours les poussettes ont énormément évoluées. Les poussettes multiples le démontrent. Vous trouverez en magasin un large choix de poussette multiple pour 2, 3, et même jusqu’à 6 enfants !

Que les enfants soient les uns derrière les autres, côtes à côtes ou bien l’un en dessous de l’autre tout est possible. Les fabricants ont bien compris que le marché de la poussette multiple devait évoluer. Alors il ne vous reste plus qu’à la choisir en fonction de vos besoins.

Les + : large choix de disposition et du nombre de place

Les – : Encombrante, lourde et budget élevé

Les Poussettes Électriques

De nos jours la technologie est partout. Alors pourquoi pas dans nos poussettes ? Il fallait y penser !

Ce marché très prometteur est encore à ses débuts, mais il devrait rapidement conquérir les jeunes parents. Vous trouverez peu de modèle pour le moment. Cependant les grandes marques travaillent dure pour satisfaire la demande.

Les modèles déjà présent sont là pour améliorer notre quotidien. Vous pourrez plier et déplier votre poussette en pressant un simple bouton. Vous pourrez même charger votre téléphone ou bien retrouver des éclairages sur celle-ci. Les plus performantes vous facilite la poussée. Elles sont équipées de systèmes d’assistances intelligents. Ceux-ci détectent les surfaces et offrent un confort optimal.

Les critères à prendre en compte avant l’achat d’une poussette :

Vous connaissez tous les types de poussettes disponibles sur le marché. Il faut désormais vous poser plusieurs questions. Quelle sera mon utilisation principale ? Est-ce je vis en ville ou en campagne ? Comment transporter la poussette pendant mes vacances ? etc…

poussette.jpg.pagespeed.ce .hwkbpqbll4

Votre moyen de transport

Vous habitez en ville avec ou sans voiture ? Vous installez régulièrement un siège auto dans la voiture ? Vous serez amené à rouler avec votre poussette sur de petits trottoirs. Vous slalomerez entre les passants, vous passerez dans des parkings et serez peut-être même amené à prendre l’ascenseur… Il vous faudra alors choisir une poussette canne ou bien une citadine. Maniables, elles ne vous encombreront pas et seront très pratiques au quotidien.

Vous vivez à la campagne ou encore pour les amoureux des randonnées en vacances. Préférez la poussette tout terrain. Elle saura vous suivre dans n’importe qu’elle situation.

En forêt, à la plage ou bien même en ville bébé sera confortablement installé et profitera de vos escapades ! La tout terrain prendra plus de place mais ce n’est qu’un détail comparé à sa capacité à vous suivre partout !

Notez également que pour les sportives cette poussette est idéale. Vous pouvez pratiquer un jogging avec bébé par exemple. Dans tous les cas, prévoyez une voiture avec un très grand coffre. Même pliée, ce genre de poussette prend énormément de place.

Les autres modèles peuvent également vous convenir. Le tout est de prendre le temps de se poser les bonnes questions.

Voici une liste de questions qui pourront vous aider dans votre recherche :

Sur le meilleur moment d’achat

À quel âge y installerez-vous votre enfant ? Préférez-vous prendre dès le début une poussette adaptée à la naissance de bébé ou non ? Si vous avez un doute sur cette question, la trio est un choix idéale, car évolutive.

Sur les options de la poussette

Les équipements fournis ou adaptables à la poussette ? Il est important de regarder ce que comprends la poussette lorsque vous l’achetez. Bien souvent l’habillage pluie est inclue. Vérifiez si vous devrez ajouter la moustiquaire ou bien le sac à langer par exemple. Attention, les poussettes haut de gamme ne fournissent pas tous les équipements.

Votre lieu d’habitation

L’endroit où vous vivez : Vous vivez peut-être en ville, en campagne, dans une maison ou bien dans un appartement ? Vous avez assez d’espace pour entreposer la poussette lorsque vous ne l’utilisez pas ? votre mode de vie aura un impact.

En ville, les poussettes citadines sont parfaitement adaptées. À la campagne, les trio ou les tout-terrains sont un excellent choix.

Votre style de vie

Votre style de vie ? Vous effectuez plusieurs petits trajets par jour ? Pour déposer votre bébé chez son assistante maternelle, ou bien à la crèche exemple ? Vous rendez visite régulièrement à ses grands parents le week-end ? Vous prenez les transports en commun, l’avion ou le train ? Les poussettes citadines sont un choix intéressant car elles passent pour la plupart de compagnies aériennes en cabine comme un bagage à main.

Renseignez-vous auprès de votre compagnie de voyage avant votre achat de poussette.

Votre type de véhicule

La taille de votre véhicule ? Vous avez une citadine, un SUV ? ou peut-être n’avez vous tout simplement pas de véhicule ! Selon la taille de votre coffre le choix de la taille de la poussette une fois pliée est primordial. Vérifiez également la taille du panier de rangement lors de votre achat de poussette.

Si vous avez une petite voiture, ou une berline, les citadines, trio ou cannes sont parfaite. Si vous souhaitez une énorme poussette, prévoyez une voiture avec un énorme coffre !

Votre budget

Votre budget ? Les tarifs peuvent varier du simple ou double, alors pesez bien le pour et le contre avant de faire un choix. Peut-être avez-vous inscrit votre coup de coeur sur votre liste de naissance et espérez la recevoir en cadeau ? Privilégiez le rapport qualité/prix.

L’info en plus pour choisir sa poussette

Vos critères indispensables ? Pensez au poids de la poussette et de ses accessoires ( coque notamment). Vous soulèverez plusieurs fois la poussette pour installer ou sortir bébé. Vous remarquerez très rapidement qu’un poids excessif n’est pas l’idéal. Préférez vous un modèle avec un cadre en métal ou en plastique ? Nous préférons le plastique pour sa légèreté. 

Quoiqu’il en soit, toutes ces questions restent facultatives. Gardez l’essentiel en ligne de mire : la sécurité de votre bébé avant tout. N’ayez pas peur d’être subjectif. Attendez le coup de foudre, parfois ces critères très rigoureux sont balayés par un coup de coeur esthétique.

Cependant, quelque soit le modele que vous choisirez, il faudra vérifier le respect des normes. Votre poussette devra mentionner “EN 1888” (Norme Européenne), NF S54001 (Norme Française). Ne vous limitez pas au : “conformes aux exigences de sécurité“. Ce critère doit-être vérifié systématiquement : un bébé en sécurité est un parent rassuré ! Attention d’ailleurs aux achats d’occasions, vérifiez du mieux que possible l’état général de la poussette : les tissus, les poignées, les roues, les freins, etc…

Nos Coups de Coeur par Catégorie : 

Le tour des questions sur votre prochain choix étant fait, passons à nos coup de coeur ! Nous avons pris le temps de vous sélectionner une poussette pour chaque catégorie. Ces choix, sont ceux que nous aurions choisi ou que nous avons pu faire pour nos propres enfants. Nous vous donnons donc notre un avis réel basé sur notre expérience. Cela pourra vous aider à aiguiller votre choix pour votre enfant.

La haut de gamme : Stokke® Xplory® 6

Nous recommandons particulièrement la poussette Xplory de STOKKE. C’était d’ailleurs le choix que nous avons fait pour notre deuxième garçon. C’était d’ailleurs le choix que nous avons fait pour notre deuxième garçon. 
Nous pouvons donc vous en parler avec précisions ! 

Nous l’avions choisis pour sa silhouette : un vrai coup de foudre ! 
Un look complètement différent qui ne passe pas inaperçu, c’est ce qui nous a séduit à tout les deux.

Ensuite ce qui nous a particulièrement intéressé c’est le fait que bébé soit en hauteur. Nous étions rassurés de voir notre bonhomme plus haut que sur les autres poussettes. Donc légèrement à l’écart de la pollution des gaz d’échappement.

Nous sommes allés partout avec elle : en vacances à la mer, en balade en campagne et même en viré shopping.
Nous avions tout pris : la nacelle, le cosy, le sac à langer et bien sur le hamac. Avec le recul, ses deux principaux défauts sont : son manque de suspension et sa taille une fois pliée.

La nacelle est très confortable et robuste. Nous l’avions même utilisé en lit bébé jusqu’au 3 mois environ de notre petit garçon pour qu’il dorme à coté de nous la nuit. 

Pour le cosy, le modèle IZI GO MODULAR de Besafe est pratique et léger.
Rappelons que la marque Besafe est l’une des plus sécurisée et adaptée pour nos tout petits. Elle est très souvent nommée meilleure dans les crashs tests pour siège auto.
Autant vous dire que la qualité est bien au rendez-vous !

Le hamac est quant à lui très pratique. En effet on peut choisir de le positionner dans le sens des parents ou bien dans l’autre sens.
Plusieurs positions sont possible : bébé peut faire paisiblement sa sieste allongé. 

La Xplory ne comporte pas de panier mais un « sac shopping » qui s’accroche en dessous la poussette. Ce système nous a été bien utile ! Plus besoin de décharger vos courses ; il vous suffit de détacher le sac et de l’emporter avec vous !
Pour finir nous étions ravis de pouvoir l’utiliser en siège haut pour bébé lors de nos sortie au restaurant : pratique non ? 

La poussette YOYO + BABYZEN

La compacte que nous avons sélectionnée est sans surprise la poussette YOYO de BABYZEN.
Vous en avez certainement entendu parlé ! C’est le choix du moment chez les jeunes parents. On aime son look un peu décalé et son petit format robuste.
Il n’existe pas moins de 19 coloris pour vous satisfaire. Vous avez même la possibilité de choisir la couleur du châssis : noir ou blanc ? C’est vous qui choisissez !
Nous aimons particulièrement le coloris « aqua ». Il peut convenir aussi bien à un petit garçon qu’à une petite fille.


Vous pouvez avec les adaptateurs y installer un cosy : très pratique avec un tout jeune nourrisson. Vous avez la possibilité de choisir le cosy que vous préférez parmi cette liste : 

  • BeSafe iZi Go ou iZi Go Modular
  • Bébé Confort/Maxi-Cosi 
  • Pebble & Pebble Plus
  • Cybex Aton Q ou Aton 5.

Son pliage unique d’une seule main et sa légèreté la rendent ultra facile à manipuler.
Le top du top sur ce modèle c’est qu’elle est agréée (une fois pliée) en cabine d’avion.
Cet argument peut convaincre un parent hésitant.

Et pour finir nous apprécions le large choix d’accessoires disponibles.
Vous pouvez faire l’acquisition de nombreux accessoires : son sac de transport, son porte gobelet, sa planche à roulette, sa moustiquaire, etc… 

La canne de chez MACLAREN

Notre poussette canne coup de cœur est tout simplement la MACLAREN.
C’est un classique, elle est robuste, simple et efficace.

Nous aimons les nouveaux looks possibles sur ce modèle : il y en a pour tous les goûts.
Pour l’avoir testé elle est très maniable et se faufile partout ! 
J’aime particulièrement le fait de pouvoir la nettoyer aisément après un goûter tumultueux par exemple ! 

Elle se plie rapidement et une poignée sur le coté de son châssis permet de la transporter facilement.
Vous pouvez également incliner le siège pour mettre à l’aise votre bébé.
Avec 3 enfants autant vous dire qu’on en a connu des poussettes cannes. Celle-ci à l’avantage de durer dans le temps et ça c’est un argument non négligeable.

Pour appuyer un peu plus sur notre choix. Lorsque vous acheter votre poussette canne MACLAREN elle est garantie à vie ! Vous aurez donc une poussette de qualité qui sera faite pour durer. Il faudra enregistrer votre produit sur le site maclaren.fr dans les 60 jours suivants votre achat.

La HIGH TREK BEBE CONFORT

La tout terrain qui a attiré notre attention est la HIGH TREK de la marque BÉBÉ CONFORT. Elle possède trois grosses roues. Elles sont gonflables et assurent une excellente stabilité sur tout les chemins.

Vous pouvez mettre la roue avant en position fixe ou pivotante. Ses suspensions installées sont ajustables. Ce qui fait d’elle une poussette très maniable. Nous apprécions le réglage du guidon aussi bien pour maman que pour papa. 

Sans surprise elle est volumineuse et lourde mais ultra confortable. Elle sera agréable pour tous vos trajets et promenades. Utilisable dès la naissance. De plus, BÉBÉ CONFORT est bien connue pour sa qualité et sa longévité.

La aire™ twin JOIE

Parlons volume maintenant. Parlons poussette multiple. Précédemment assistante maternelle de profession, je peux vous apporter avis pro sur ce modèle. La poussette multiple que je choisirais sera : La poussette double air twin de la marque JOIE.

Pourquoi ? Pour sa légèreté. 
Et lorsque l’on promène nos bambins, il y a bien une chose qui n’est pas négligeable c’est la légèreté.

N’oublions pas que nos bébé poids plume durant les premiers mois deviendront des poids lourd au fil du temps !
Et qui dit légèreté dit maniabilité. Ce modèle est certes en position « côte à côte » mais on oublie vite ce petit bémol.
Poussette double, triple, quadruple, le choix se fait en fonction des besoins de chacun.

Préférez les modèles avec la position des sièges les uns derrière les autres, pour les passages étroits. Ou bien comme moi préférez des modèles plus légers pour préserver votre dos.

La E.PRIAM CYBEX

Pour la dernière et future génération de poussette électrique, nous avons choisi la poussette e.Priam de chez CYBEX. Le choix étant limité, nous avons choisi celle-ci car elle réuni des critères indispensables.

Nous n’avons pas eu l’occasion, ni la chance de pouvoir la tester mais elle nous fascine vraiment ! 
Elle sera disponible dès la mi-juillet 2019. Ce modèle est utilisable de la naissance jusqu’à 17 kg.

Elle est compatible avec :

  • la nacelle LUX, 
  • la nacelle LITE, 
  • l’ensemble des sièges de la famille PRIAM 
  • les coques CYBEX.

Dans le guidon des capteurs sont intégrés afin de détecter les surface. Ainsi elle facilite les montés et descentes avec la sensation de rouler sur du plat.
Pour l’autonomie, celle-ci est raisonnable et comprise entre 8 et 45 km selon l’assistance choisie. Compter environ 6h pour la recharger.

Je me rends compte en écrivant cet article que j’ai déjà testé pas mal de ces poussettes !
De la poussette cane à la poussette quadruple, les choix multiples.

Toutes ces explications vous guiderons dans votre choix d’une poussette. 
Prenez le temps et posez vous les bonnes questions sur votre principale utilisation. Vous aurez forcément un coup de cœur ! 
N’oubliez pas que les principaux critères à prendre en compte dans le choix sont : la sécurité et le bien être de votre bébé. 

Un dernier conseil : équipez-vous d’une base ISOFIX 
Si vous ne savez pas ce que c’est, on vous donne une rapide explication : 
La plupart des véhicules sont équipés du système ISOFIX (des crochets métalliques au niveau de l’assise de vos sièges). La base ISOFIX s’adapte à ces crochets et vous n’avez plus qu’à y clipser le cosy. 

C’est pratique et sécurisé, surtout quand on sait que 48% sont mal installés dans leur siège auto. C’est si simple, que depuis, chez Airnounou, nous ne pouvons plus nous en passer !

Haba se lance dans l’aménagement d’espace pour enfant

Les enfants qui sont âgés de 3 à 6 ans ont une soif de connaissance intarissable, c’est pourquoi ils répètent la question “pourquoi ?” presque à longueur de temps, et qu’ils manifestent en permanence le besoin d’expérimenter de nouvelles choses. L’aménagement de leur chambre ou de leur salle de jeu se doit donc de prendre en compte cette curiosité caractéristique de leur jeune âge. Les espaces doivent pouvoir accompagner et stimuler l’envie de découverte et d’exploration des jeunes marmots, sans oublier d’aménager des zones de repos pour faire place à des moments de détente.

Avec ses concepts d’aménagement Grow.upp, Haba ambitionne de proposer des meubles adaptés aux besoins des enfants, en leur permettant d’explorer, construire, escalader ou rêver.

amenagement enfant haba

Haba, une entreprise spécialisée dans l’éveil des enfants

Si vous avez des enfants, vous connaissez sûrement Haba. Cette entreprise allemande fabrique en effet des jouets depuis 1954, année qui a vu la naissance de son fameux canard à tirer avec une cordelette. Depuis, la gamme de jouets HABA s’est considérablement agrandie, avec notamment une grosse collection de jouets en bois robustes et colorés, du hochet aux blocs de constructions, en passant par les traditionnels puzzles. Outre les jouets, Haba est également très réputé pour ses jeux de société 3 ans et plus​. On lui doit entre autres l’indémodable jeu du verger (vendu à plus de deux millions d’exemplaires de par le monde), le classique Monza, l’amusant Escargots… Prêts ? Partez ! ainsi que nombre de jeux primés, comme Trésor de glace (élu jeu pour enfants de l’année 2018) ou la vallée des Vikings (jeu de l’année 2019, et nominé aux as d’or 2020).

amenagement enfant haba 4

Aujourd’hui, Haba se diversifie un peu plus en proposant une nouvelle gamme de mobilier pour enfant intitulée Grow.upp. Ces meubles en bois massif ont été spécialement désignés pour permettre aux parents ou aux professionnels de la petite enfance de créer des espaces innovants, pédagogiques, ludiques, et bien sûr sécurisés. Que ce soit dans une chambre, une salle de jeu ou une micro-crèche, les enfants pourront ainsi s’épanouir dans l’univers féerique que propose Haba.

Place à l’exploration et la découverte

Nos jeunes marmots aiment par-dessus tout découvrir et explorer le monde qui les entoure, tout en s’inventant des histoires. Pour prolonger l’expérience en intérieur, la collection Grow.upp est allé chercher son inspiration dans la nature, avec des meubles aux coloris doux et naturels, verts comme l’herbe ou bleu comme le ciel. Ces couleurs proches de la nature reposent les yeux, avec des sections peu contrastées qui participent à créer un sentiment de sérénité et de bien-être. Les matériels de jeu, tapis et autres tissus sont quant à eux plus stimulants visuellement, mais tous les meubles de la collection ont des couleurs assorties entre elles pour créer un ensemble cohérent et harmonieux.

Pour encourager l’exploration, les meubles sont agencés de façon à créer des passages à arpenter ou à escalader. Il y a aussi des escaliers à grimper, des filets pour ramper, des hublots pour observer, des meubles avec des rideaux sensoriels ou en forme de feuilles qui constituent par la même occasion des petits nids pour se cacher. Sans oublier les étagères ludiques, où les livres se mêlent aux jouets. Elles ont la particularité d’incorporer des tuyaux que les enfants peuvent utiliser pour des véhicules ou des billes. Pour les crèches, Haba a même prévu des maisons de véritables maisons de jeu avec tobogans et escaliers sécurisés ! Tous ces éléments sont conçus pour inviter les enfants à partir à la conquête d’un environnement ludique qui regorge de merveilles. Le but est d’encourager les mouvements dans l’espace, en créant des défis pour les enfants qui vont alors travailler leur motricité globale.

Après l’effort, le réconfort

aménagement enfant haba 2

Pour l’équilibre des enfants, il est important que les zones de jeu et d’apprentissage laissent une place à des zones de repos. Qu’ils prennent la forme d’un canapé géant composé des podiums en mousses de différentes tailles et différentes formes, d’un transat en mousse, ou bien d’un confortable matelas niché dans une tente ou une paisible tanière aux allures végétales, ces espaces de détente offrent un cadre idéal pour la lecture ou la sieste. A un âge où l’on se retrouve rapidement submergé par moultes stimulations sensorielles, les enfants apprécieront de pouvoir profiter d’une occasion de se retirer quelques minutes, le temps d’une activité plus calme.

3 idées pour aménager la chambre d’enfant

La chambre d’un enfant est une pièce qui permet à votre enfant de passer assez de temps. Il va y dormir, mais également s’amuser. De même, cette pièce permettra également au bambin de travailler. Il est alors important de l’aider à meubler et aménager sa chambre. Découvrez, dans cet article, quelques orientations pour aménager la chambre de votre enfant en bas age.

Les meubles

Lorsque vous souhaitez aménager la chambre de votre enfant, vous devez commencer par définir les meubles à installer dans sa pièce. Les meubles de chambre d’enfants sont le lit, une table de chevet et une armoire. Certains parents peuvent acheter plus, mais ces 3 équipements sont suffisants pour offrir un beau cadre à votre garçon. Une fille également sera aussi très heureuse avec ce minimum.

Le lit

Vous trouverez différentes formes de lit sur le marché. Toutefois, si votre progéniture a moins de 2 ans, vous pouvez opter pour un modèle à barreaux. Cette solution lui assurera le confort et la sécurité. En plus, vous devez lui prévoir un matelas ferme. Évitez d’encombrer le lit de votre enfant. Il pourra alors se passer des couettes, des couvertures et des oreillers. L’utilisation de turbulette en coton sera sécurisante pour l’utilisateur de la chambre. Pour un enfant dont l’âge excède 2 ans, vous pouvez lui offrir un lit évolutif. Ce dernier est un look qui permet de s’adapter au besoin de votre enfant.

lit pour enfant

Table de chevet

Vous n’avez pas besoin de prévoir un grand budget pour une table de chevet. Vous pouvez opter pour un modèle qui a des tiroirs. Les besoins de l’enfant étant fonction de son âge, les tiroirs serviront de rangement.

L’armoire

Vous devez prévoir un lieu de rangement des habits de votre enfant. L’armoire joue parfaitement ce rôle. Un équipement à deux portes sera l’idéal. Assurez-vous que la taille du modèle que vous allez choisir s’adaptera à la croissance de votre bout de chou. En fonction de l’âge de votre bambin, vous pouvez lui ajouter d’autres équipements (bureau, chaise, etc.). Par ailleurs, pour vous approvisionner en équipements pour enfant, vous pouvez compter sur Tendresse de Bébé. Cette structure est une spécialiste de la puériculture. Elle met à votre disposition une large gamme de produits pour vous aider à meubler la chambre de votre bout de chou. Les outils pour aider le bébé à marcher, le lit, le couffin, les couvertures et le coffret de bain sont quelques échantillons des éléments de ses rayons virtuels. Elle dispose d’une plateforme qui vous simplifie la vie. Vous pouvez vous servir du champ des filtres (catégorie, prix, marque, couleur, etc.) pour optimiser vos recherches. Cette boutique en ligne vous propose des équipements de bonne qualité à un coût très abordable. De plus, vous n’avez rien à craindre lors de vos opérations d’achat, car elle vous garantit d’un paiement sécurisé. Elle met à votre disposition un service rapide de livraison et service client à l’écoute 7 j/7. Cette boutique est alors votre solution idéale.

La décoration

Pour améliorer la beauté de la chambre de votre enfant, vous devez prendre vos goûts en compte. De plus, vous devez associer les couleurs qui plaisent aux tout-petits. L’association du blanc lumineux et de la couleur rose pour votre fille sera une bonne idée. Si vous aménagez la chambre de votre garçon, vous pouvez choisir le bleu à la place de la couleur rose. Vous pouvez installer quelques guirlandes. Veillez à ce qu’elles soient de plusieurs couleurs. Vous n’avez pas besoin de trop investir pour obtenir un excellent résultat. Utilisez des objets simples. Donnez la possibilité à votre bout de chou d’adapter son univers à ses imaginations. Mettez à sa disposition du papier peint pour qu’il exprime sa pensée.

La sécurité et l’hygiène

Lors de l’aménagement de la chambre d’un enfant, vous devez savoir que la sécurité est un paramètre important. Après la peinture de la chambre de votre enfant, il faudra patienter avant d’y installer le tout-petit. La peinture contient des substances toxiques, elle doit sécher avant que la pièce ne soit utilisée. De plus, la pièce de votre enfant doit être bien aérée. Le courant électrique présente des risques. Veillez alors à ce que les prises soient au moins à 1,5 m du sol ou prévoyez des cache-prises pour éviter d’exposer votre enfant à toute électrisation. Vous pouvez ajouter un tapis au sol. Ce dernier permettra à votre enfant d’être confortable lors de ses jeux. Toutefois, optez pour un tapis lavable. Expérimentez ces conseils pour offrir un beau cadre à votre enfant.

Comment choisir son calendrier de l’avent du jouet ?

En France comme partout ailleurs, les enfants attendent la venue du Père Noël avec impatience. Pour qu’ils restent sages comme des images, les parents ont une carte redoutable dans leur manche… Le calendrier de l’avent.

Quatre semaines avant la fête de la nativité, c’est le moment d’installer ce calendrier bien en évidence dans votre salon. Derrière les petits sapins enguirlandés, des mignardises attendent sagement les gourmands et des jouets gigotent dans leurs emballages.

Seulement, au vu de l’impressionnant choix disponible sur les étals, l’indécision n’est jamais bien loin… Comment donc choisir un calendrier de l’avent rempli de jouets qui vous convienne vraiment ?

Tenir compte du prix

Dans un monde idéal, il serait possible d’entrer dans un magasin et d’en ressortir avec le calendrier de l’avent de ses rêves sans passer par la caisse. Malheureusement, la réalité est toute autre.

Votre amour des jouets est peut-être sans limites mais votre compte en banque n’affiche qu’un certain montant.

Avant même d’aller acheter votre calendrier de l’avent, fixez-vous un intervalle budgétaire. Demandez-vous : « combien suis-je prêt(e) à investir dans un calendrier de l’avent ? ».

Grâce à la diversification des offres, aujourd’hui, on trouve des propositions qui s’adaptent à quasiment toutes les bourses. Après avoir analysé plus de 200 calendriers de l’avent, il est apparu que le prix moyen d’un de ces articles est de 45 €.

Néanmoins, pour les petits budgets, il existe des calendriers qui coûte moins de 4 €. Bien évidemment, un tel prix ne s’obtient pas sans sacrifices… À pareil prix, ne vous attendez pas à du fait-main ou à des matières premières exceptionnelles.

En revanche, pour ceux qui sont disposés à investir un peu plus, qualité et fantaisie sont au rendez-vous. Certes, rien ne sert de se ruiner pour un calendrier de l’avent mais à trop vouloir économiser, vous risquez d’être frustré.

S’intéresser au contenu

Cette année, c’est décidé : votre calendrier de l’avent regorgera de jouets. Mais de quels jouets parlons-nous ? Avant de craquer pour un article, repassez en mémoire l’âge et les centres d’intérêt du récipiendaire.

Est-ce que le futur propriétaire est un garçonnet âgé d’à peine 4 ans ? Si tel est le cas, mieux vaut éviter les jouets démontables ou comportant de petites pièces. Prévoyez-vous de l’offrir à un adolescent féru de science-fiction ? Les calendriers de l’avent sur le thème de Star Wars ou de mondes parallèles devraient lui apporter pleine satisfaction.

Par principe, il est impossible de savoir exactement ce que renferme un calendrier de l’avent. Chaque jour, en ouvrant l’une des petites fenêtres, l’heureux élu poussera un « waouh » de satisfaction devant la surprise de la journée. Si le calendrier de l’avent plaît autant, c’est aussi parce qu’il joue un peu avec les nerfs…

Néanmoins, déterminer si oui ou non le contenu d’un calendrier plaira à son destinataire est faisable. Il suffit de juger l’univers représenté sur le paquet et dans la description de l’article.

Ainsi, un calendrier de l’avent symbolisant les animaux d’un zoo renferme probablement des figurines de bêtes sauvages. De même, un calendrier de l’avent qui dépeint l’univers rose bonbon de Barbie offrira des gadgets sur ce même thème.

Et si l’intérieur compte, avec les calendriers de l’avent, la beauté extérieure est indispensable…

Sélectionner un beau design

Au fil du temps, les calendriers de l’avent sont devenus de véritables œuvres d’art. Plus que des contenants, ce sont désormais des décorations si splendides qu’on a peur de les abîmer.

Pendant un mois, chaque jour, sa simple vue va éveiller vos sens et vous donner envie de chanter « Happy Xmas » à tue-tête.

Ses lignes minutieusement sculptées à la main. Ses couleurs peintes avec le plus grand soin. Ce parfum grisant qui s’échappe à chaque fois qu’il est ouvert. Un calendrier de l’avent fait plus que donner des cadeaux. C’est un voyage vers des terres inconnues empreintes de magie.

Surtout, n’omettez pas l’expérience sensorielle au moment de choisir votre calendrier de l’avent. Sur un même thème, un calendrier peut être plus travaillé que son comparse sans que cela ne se ressente drastiquement sur la facture.

Pensez-y une minute… Décembre est le mois de tous les plaisirs. Voulez-vous vraiment passer à côté d’un compte à rebours excitant à cause de quelques euros ou d’une minute d’inattention ? Que vous achetiez sur internet ou en ligne, prenez le temps d’envisager toutes les options avant de prendre votre décision.

Écouter l’enfant qui sommeille en vous

Laissez donc le garnement qui gambade dans votre poitrine s’exprimer sans retenue ! Acheter un calendrier de l’avent n’a pas à être une liste de procédures à suivre les unes après les autres. Acceptez de lâcher la bride et amusez-vous.

Si vous ne vous faites pas plaisir quand Noël bat son plein, quand le ferez-vous ? Un calendrier de l’avent est un pur moment de délices, autant pour celui qui l’achète que pour celui qui le reçoit.

Posé sur une étagère, un calendrier de l’avent vous fait de l’œil depuis belle lurette… À vrai dire, vous n’êtes pas insensible à ses charmes. Pour être véritablement honnête, vous savez déjà que c’est celui-là et pas un autre… Pourquoi tergiverser pendant des heures ? S’il vous plaît, glissez-le dans votre caddie.

Quelquefois, il est bon de prendre la vie comme elle vient. Sans complications inutiles. Sans prévisions sur plusieurs mois. Sans laisser le temps aux doutes de s’installer confortablement.

Quand viendra le moment de faire l’acquisition d’un calendrier de l’avent, laissez parler vote cœur. Il n’y a pas que les jouets ou les confiseries qui sont bons pour le moral. Peut-être même qu’en y réfléchissant bien, vous réaliserez enfin que trouver un calendrier est un jeu à part entière…

Arrivé à ce stade de l’article, tous les secrets pour bien choisir son calendrier de l’avent rempli de jouets vous ont déjà été révélés. Il ne reste plus qu’une chose : que vous les mettiez en pratique.

Définissez vote budget, réfléchissez bien au contenu, recherchez la beauté et surtout, amusez-vous ! N’oubliez pas que vous n’avez qu’une seule vie… Autant en profiter au maximum.

Comment se faire connaître en tant que Baby Sitter ?

Pour les parents qui travaillent énormément ou qui ont besoin de se retrouver seuls, sans la compagnie des enfants, le recours à une baby-sitter est souvent nécessaire. Cette activité, autrefois effectuée pour rendre service ou dépanner un proche, s’est de plus en plus professionnalisée au cours des dernières années.

Ajoutée à cela, la flexibilité de ce mode de garde a fait apparaître une concurrence de plus en plus importante chez les baby sitter.

Voici quelques conseils pour aider les baby sitters à se faire connaitre et à se distinguer des autres.

Pour se faire connaitre un baby sitter doit faire ses premières expériences dans son entourage

Dans le métier de babysitting, les premières expériences comptent énormément. Elles constituent la base qui consolidera votre CV et vous fera maître dans le baby sitting.

Pour cela, il faudra commencer par votre entourage.

Si vous n’en êtes qu’à vos débuts, sans expérience de baby sitting choisissez d’abord de garder des enfants qui vous connaissent et dont vous connaissez aussi les habitudes de vie. Quoi de plus normal que de commencer par ses petits frères, cousins ou petits voisins par exemple ?

En plus d’avoir des parents qui sont plus rassurés (car ils vous connaissent personnellement), travailler dans un environnement qui vous est familier renforce votre confiance en vous et facilitera vos premières gardes d’enfants, le temps que vous ayez un peu d’expérience.

Solliciter votre famille et vos proches

Ça pourra ainsi vous permettre de commencer dans un cadre propice à votre bien être, qui vous permettra d’avoir un état d’esprit positif.

En effet, on se sent toujours plus tranquille quand on garde ses petits frères, son neveu ou sa nièce plutôt que de garder l’enfant de quelqu’un qu’on ne connait pas.

Vous aurez l’occasion de découvrir leurs habitudes, leurs caprices, de même que les différents jeux qui pourraient divertir les enfants. De plus, en cas de problème, il suffit d’appeler les parents sans risquer de forcément passer pour un(e) incompétent(e).

Prenez soin de tout noter afin de constituer une checklist de baby sitting : « quoi faire en cas de… ? ». Ces petites expériences vous permettront d’aborder plus sereinement le métier de baby-sitter.

Pour se faire connaitre comme baby sitter : informer son entourage de sa volonté de faire du baby-sitting

De nos jours, on peut pratiquement tout trouver sur internet. Cependant, vous ne devez pas oublier que le bouche-à-oreille reste un moyen très efficace de trouver des enfants à garder.

En effet, si vous cherchez à devenir baby-sitter, il est important d’en informer un maximum de personnes, en commençant par tous ceux qui sont autour de vous.

Parlez à vos parents de votre volonté de faire du baby sitting. Informez-en aussi vos amis, les amis de vos parents, ainsi que les parents de vos amis.

N’oubliez pas vos tantes, vos oncles ou encore les familles de votre quartier, plus vous en parlerez et plus vous aurez des chances de vous faire connaitre.

Vos voisins proches constituent les premières personnes qui vous confieront la surveillance de leurs enfants. Il serait donc également nécessaire de faire un tour chez eux pour les informer de votre désir de faire ce métier.

Faire des annonces sur les sites de baby sitting

Pour un début réussi, choisissez les sites d’annonces gratuites où les parents n’auront pas besoin de payer pour accéder à votre message ou à vos coordonnées pour organiser un entretien de babysitting. Cela vous permettra d’avoir plus de demandes et ainsi d’étoffer votre CV de baby-sitter.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez directement passer par des sites d’annonces de baby sitting payants afin d’accélérer votre recherche d’enfant à garder.

Faites preuve de créativité et d’originalité.

Choisissez les sites de babysitting qui jouissent d’une bonne réputation, pour passer votre annonce de baby sitting.

Pensez à afficher un profil de baby sitter attractif, car vous n’êtes certainement pas la seule sur le site.

Arrangez-vous pour que votre photo et votre présentation donnent envie aux parents de vous contacter. Et surtout, rendez votre profil le plus complet possible !

Demander des recommandations aux parents satisfaits pour vous faire connaitre

Après chaque expérience de baby sitting, vous devriez faire une petite enquête auprès des parents pour savoir s’ils sont satisfaits par votre prestation de baby sitting.

Si c’est le cas, demandez-leur de vous recommander.

Même si le bouche-à-oreille donne de bons résultats, vous pouvez aussi passer par une lettre de recommandation pour bien garnir votre CV et faire ainsi la différence pendant vos entretiens.

Si les parents ne sont pas satisfaits

Cela signifie que vous avez encore des choses à améliorer. Il va donc falloir travailler davantage pour répondre aux attentes des parents avant de leur demander de vous recommander.

En effet, la recommandation est très importante dans le métier de baby-sitter, car elle permet d’avoir de l’avance sur la concurrence.

Même les plus petites expériences comptent beaucoup. Un parent content peut vous recommander à ses amis et connaissances.

Vous gagnerez alors en clientèle et en notoriété dans votre domaine. Sur votre profil Airnounounou.com, vous pouvez demander aux parents de vous noter puis de partager votre profil sur les réseaux sociaux. Ainsi, vous gagnerez rapidement en visibilité.

Se faire connaitre à l’ancienne : les annonces papiers pour baby sitter

Faites toujours le premier pas si vous voulez rapidement obtenir des résultats. N’attendez pas dans que les parents viennent vous contacter. C’est à vous d’aller vers eux.

Le baby sitting est une activité qui est de plus en plus exercée par beaucoup de personnes. Pour se tailler une bonne place dans le secteur, il faudra donc faire une grande différence par rapport aux autres.

Ne comptez pas uniquement sur votre talent ou vos expériences. Avant tout, pensez à être connu et reconnu par le plus grand nombre de personnes de votre secteur géographique.

En effet, même si les papiers sont de moins en moins utilisés à l’ère du 2.0, ils n’en sont pas moins efficaces et ont l’avantage de laisser une trace bien visible dans les lieux fréquentés.

Faites donc des affiches et des posters (nous vous proposons des affichettes de baby-sitting sur cette page).

Collez-les un peu partout dans votre quartier, dans les parcs, les murs des écoles, des crèches, au bureau de de tabac/presse etc.

Votre stratégie sera de privilégier des endroits fréquentés régulièrement par les parents.

Prenez soin d’ajouter sur vos annonces vos coordonnées, vos qualités et une ou deux expériences significatives.

Si cela est possible, faites également des brochures et n’oubliez pas la fameuse carte de visite qui elle, laisse votre empreinte chez vos futurs clients.

8 idées de cadeaux à offrir pour une naissance ?

Généralement, à la naissance d’un bébé, les proches et amis offrent aux heureux parents, le bébé en premier, une multitude de cadeaux. Il s’agit pour les parents d’une occasion de grande joie et d’effusion d’amour. Parfois, ce bal de cadeaux incessant démarre à l’annonce de l’arrivée du bébé.

Si vous désirez offrir un cadeau original pour souhaiter la bienvenue à un nouveau-né dans votre famille, c’est le moment de vous décider. Voici pour vous quelques idées de cadeaux à offrir à un bébé qui vient de naître.

Les veilleuses bébé

Les veilleuses bébé sont un classique des cadeaux à offrir pour une naissance. Ce sont des cadeaux que de nombreux parents adoreraient recevoir pour leurs nouveau-nés. Elles sont énormément appréciées pour leurs lumières très voyantes et pleines de couleurs. C’est d’ailleurs un cadeau qui plait également aux bébés, car ils sont tous souriants à la vue des jeux de lumière qu’il produit.

Lorsque certains enfants pleurent au beau milieu de la nuit, de nombreux parents réussissent, grâce à ces veilleuses, à les calmer et à les faire endormir. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de trouver une veilleuse bébé en surfant sur le net. Vous en trouverez de toutes les formes, de toutes les couleurs et de tous les types (projection, nomade, musical, etc.).

Des couches réutilisables pour bébé

L’utilisation des couches contribue pour beaucoup à maintenir l’hygiène et la propreté du nouveau-né. Aujourd’hui, la tendance est aux couches réutilisables, réputées écologiques et biodégradables. 

De nombreuses personnes offrent à la naissance de bébés des couches réutilisables parce qu’elles peuvent être utilisées des dizaines de fois et qu’elles représentent un gain économique certain pour les parents.

En effet, le budget affecté à l’achat des couches à la naissance d’un bébé constitue généralement pour les parents une dépense considérable. Pensez donc à leur offrir un important jeu de couches réutilisables pour bébé.

N’oubliez surtout pas d’offrir des couches arborant des motifs d’animaux. Les enfants semblent apprécier les cadeaux en couleurs et avec des dessins.      

Un lit balançoire pour bébé

Le lit balançoire pour bébé est un beau cadeau que vous pouvez offrir à votre nièce, nouveau-née dans la famille. C’est un accessoire utile qui aide les parents à égayer et à endormir leurs enfants. Les bébés s’y sentent bien à l’aise, et ils sont très nombreux à rire des balancements du lit. C’est un cadeau qui coûte relativement moins cher et que vous pouvez vous permettre d’offrir à un bébé.

La cape de bain pour bébé

La cape de bain est devenue un accessoire de douche qui permet de sécher l’enfant aussi rapidement que possible. L’offrir en cadeau au bébé de votre meilleur ami peut être très bien apprécié. C’est une façon assez adorable de lui montrer tout votre amour.

Ce qui est intéressant avec ce cadeau, c’est que les parents se souviendront de vous chaque fois qu’ils l’utiliseront pour leur bébé. Peut-être bien que cela fera de vous le parrain désigné du nouveau-né. 

Le porte-bébé 

Le porte-bébé est un accessoire très pratique pour se déplacer avec son petit bout de choux. C’est un cadeau que les mères modernes adorent. Elles l’aiment mieux en peluches. Concrètement, lorsque la mère du nouveau-né travaille par exemple, cela lui permet de porter un bébé tout en ayant les mains totalement libres.

Un enfant habitué très tôt à un porte-bébé adore y être porté.      

Les chaussons en peluche pour bébé

Qui parmi vous n’aime pas ces paires de chaussons en peluche ? C’est une excellente idée de cadeaux pour un nouveau-né. Il est vrai, les paires de chaussons sont relativement communes et peuvent paraître peu originales, mais elles sont très mignonnes aux pieds des petites-filles en l’occurrence.

Alors oui, vous pouvez demander au magasin de chaussures pour bébé de vous préparer une paire de chaussons en peluche pour bébé parce que vous avez un cadeau à offrir.   

Un calendrier avec un bébé en photo

Ce cadeau a exactement la forme d’un calendrier ordinaire, sauf qu’il ne mentionne pas des dates. Il contient 12 cadres à la place des 12 mois. Si vous aimez la photographie, si vous aimez immortaliser les moments qui comptent le plus pour vous, l’occasion est toute trouvée pour prendre le nouveau-né en photo. 

Toutes les photos prises pour immortaliser ce moment de joie seront posées dans chaque cadre. De la naissance jusqu’à la fin des 12 premiers mois de vie du nouveau-né, des dizaines de photos et d’images se succèderont sur ce calendrier que vous lui offrirez.  

Une tétine pour bébé

La tétine pour bébé est un cadeau qui peut être offert autant à un garçon qu’avec une fille. Pour l’offrir au nouveau-né, il est préférable que vous ayez en amont des relations plus intimes avec les parents du bébé.

Vous pourriez choisir des tétines en forme d’animaux. Elles plairont sûrement aux parents de l’enfant.   

Une combinaison pyjama mignonne pour aider vos enfants à aller au lit

Le moment où vous demandez à votre chère tête blonde de mettre son pyjama ne peut signifier quune chose : il est temps daller au lit ! Et avec un pyjama amusant et confortable à porter, cela rend cette tâche tout de suite plus agréable. Cela favorise également l’autonomie de l’enfant.

À la recherche du pyjama idéal…

Semblable au rituel du bain, du brossage des dents, ou de la lecture d’une histoire, le moment où votre enfant se change pour mettre son pyjama permet de créer une routine solide et concrète. Les pyjamas sont un indice très rapidement assimilé par nos bambins qu’il est officiellement temps de ranger les jouets au placard, éteindre les lumières, et se préparer pour une nuit débordante de rêves incroyables.

Vous le savez bien, les plus jeunes ont besoin de nombreuses heures de sommeil pour être reposés et énergiques pendant la journée. Cela signifie qu’ils vont passer un temps conséquent à porter leur pyjama. Il est donc essentiel de sélectionner un modèle confortable et de qualité.

Demandez maintenant à votre enfant à quoi ressemblerait son pyjama idéal, s’il pouvait choisir ce qu’il veut. Je peux vous garantir que ce qu’il désire est un peu plus excitant qu’un simple t-shirt, avec quelques motifs imprimés basiques, et un pantalon de couleur uni. Les enfants souhaitent un vêtement qu’ils vont être impatients de porter, et dans lequel ils se sentent à l’aise pour dormir.

Bref, vous l’aurez compris, un pyjama qu’ils apprécient peut faire toute la différence et faciliter grandement le moment tant redouté d’aller au lit. Et devinez quoi ? Le pyjama combinaison enfant est parfait pour ça !

La combinaison pyjama : pourquoi vos enfants vont adorer la porter

Un seul coup d’oeil suffit pour saisir tout l’intérêt de cette tenue : c’est très amusant à porter ! Le simple fait de la mettre amène une dose de « fun » instantanée. Les fabricants rivalisent ainsi de créativité et d’invention, et le choix est particulièrement varié : tigre, vache, licorne, ou bien plutôt des personnages immédiatement reconnaissables tels que Pikachu ou l’indétrônable Batman par exemple. De quoi faire tourner la tête de vos enfants, qui seront ravis d’incarner leurs héros préférés.

Un autre avantage de choisir une combinaison pyjama est d’offrir bien plus qu’un simple vêtement pour dormir. Prenez l’exemple du modèle « tigre », toujours très populaire chez les plus jeunes : de petites oreilles arrondies, de jolies rayures noires et une couleur orangée du plus bel effet… Voici un déguisement parfait, qui est certain d’attirer les regards et les convoitises à la prochaine fête d’anniversaire. Nous sommes prêts à parier que les autres parents vont immédiatement vous demander ou vous l’avez trouvé ! Vous pouvez même compléter cette tenue avec les pantoufles et les gants assortis, vendus séparément. Ajoutez une légère touche de maquillage sur le visage pour dessiner les moustaches, et le tour est joué. Quand on voit le prix de certains déguisements de qualité médiocre en grande surface, c’est décidément un très bon investissement.

De plus, la coupe large de ce type de tenue apporte un confort immédiat. Votre enfant peut ainsi se mouvoir librement et se sentira parfaitement à l’aise, que ce soit lors d’une partie de cache-cache endiablée avec ses amis, ou pendant son sommeil.

L’importance de choisir une combinaison de qualité

Mais une combinaison pyjama, aussi belle et agréable à porter soit-elle, ne présente que très peu d’intérêt si la qualité du tissu est médiocre, et que l’ensemble s’effiloche après quelques lavages en machine. Le choix des matières sélectionnées pour ce type de vêtement est donc primordial pour que votre enfant prenne plaisir à le mettre, nuit après nuit.

Pour cela, pensez à privilégier les combinaisons faites de coton et de flanelle. Ces fibres naturelles permettent à la peau de respirer, ce qui aide votre enfant à rester au frais en été et bien au chaud en hiver. L’utilisation de la flanelle apporte notamment une légèreté et une douceur sans pareilles. Le côté molletonné et moelleux du body est également fort appréciable et donne une touche de confort supplémentaire.

combinaison pyjama pour enfant

Cerise sur le gâteau, la combinaison pyjama est très facile à entretenir. Soyez sans crainte, vous pouvez la laver à la main avec une petite quantité de savon, ou bien en machine avec un cycle à 30 degrés. Il est même possible d’utiliser un sèche-linge, en prenant garde de sélectionner le mode « doux », pour éviter toute usure prématurée du tissu.

En conclusion, une combinaison pyjama est une tenue de nuit amusante à mettre pour les plus jeunes, confortable, rapide à enfiler grâce à son système de fermeture éclair, et facile à entretenir. Soyons honnêtes, il sera bien compliqué de faire porter autre chose à vos enfants ! Le plaisir d’aller au lit n’en sera que décuplé. Vous avez donc la garantie de longues et paisibles nuits de sommeil. Et comme tous les parents le savent, la vie est tellement meilleure quand toute la famille dort bien !

Mode pour enfant : les dernières tendances

De nos jours, les enfants sont aussi à la mode que les adultes. De ce fait, il existe une large gamme de vêtements pour répondre à vos besoins. Des robes fleuris aux différents types de jean, faites votre choix avec minutie. Vous devriez accorder un peu de temps pour parfaire le look de votre enfant. Découvrez, parmi les dernières tendances, les modèles de vêtements de mode qui conviennent à votre petit.

Manteaux pour fille

Ajoutez de l’éclat à la garde-robe de votre enfant en optant pour un manteau fille. Gardez votre petite au chaud pendant les saisons hivernales avec cette pièce. Des modèles sont fabriqués avec des doublures en Borg et des matériaux résistants à l’eau et même équipés d’une capuche. Ce manteau se présente en différentes sortes de couleurs et de matières. Optez pour des tissus plus légers et colorés pendant les saisons chaudes. Les imprimés sont les plus prisés. C’est une pièce qui donnera un look stylé à votre enfant.

Robe fille avec art floral

Le design floral est un concept de mode attrayant depuis des années. Sa nature classique et traditionnelle présente un choix de design rétro. Pour un style décontracté, votre enfant pourra mettre cette robe avec une veste ou un pull ouvert. Pour donner un peu plus d’originalité, vous pouvez choisir comme accessoire un chapeau. 

Mode d’enfant polyvalent, des pantalons Stretchs

Habillez votre enfant avec un jean Stretch lors des événements spéciaux. Le design séduisant de ces modèles de pantalon rend son look plus décontracté et stylé. Vous pouvez l’associer avec des chemises unies ou imprimées. 

Des styles folkloriques de vêtements pour enfant

Il existe un large éventail de vêtements traditionnels pour enfant, mais c’est à vous de choisir ceux qui mettent votre enfant à l’aise. Parmi les dernières tendances, découvrez les sherwanis, les pyjamas kurta, les dhoti kurtas, et les suites jodhpuri. Ils donnent une apparence classique et unique à votre enfant ! Ce style est idéal pour les cérémonies de mariage et les carnavals. 

Jeans, un look ultrabranché

Avec un joli manteau fille ou une chemise pour garçon, les jeans sont des types de vêtement qui sont toujours à la mode. Les coupes près du corps sont les tendances actuelles. Veste, chemise, pantalon, combinaison, vous avez un large choix. Vous pouvez l’associer avec une pièce faite avec d’autres matières comme le lin pour donner un look branché à votre enfant. 

T-shirts avec motifs graphiques

Les t-shirts et polos avec motifs graphiques sont des options parfaites pour la mode des enfants en 2020. Ils peuvent être portés avec des jeans, des shorts ou des vestes. Ils sont également idéals avec des baskets. Certains concepteurs peuvent vous offrir de nombreuses options de t-shirts pour garçon ou fille avec des graphiques colorés et personnalisés. 

Vêtements de style militaire

Ce style a toujours eu une grande place dans la mode des enfants. Vous pouvez choisir des pantalons kaki et des vestes imprimés en militaire pour votre garçon. Associez-les avec des hauts blancs pour donner un look tendance. Pour les filles, optez pour les salopettes et les mini jupes, elles se marient très bien avec des bottes ou des baskets. Choisissez un haut de couleur kaki pour parfaire le tout. 

La mode unisexe

Les gens abandonnent désormais les stéréotypes consistant à choisir des vêtements roses pour les filles et bleus pour les garçons. Les temps ont changé, et les enfants veulent maintenant explorer différentes couleurs. Il existe de nombreux tons de vêtements et de chaussures pour votre enfant, vous ne devez donc pas limiter son choix.

Il serait sage d’adopter le virage de la mode enfantine sans distinction de sexe en permettant à vos enfants de choisir le style et la couleur qu’ils aiment. Vous pouvez acheter une élégante jupe multicouche à assortir à un chemisier de couleur chaude. Si votre petit garçon préfère un look plus raffiné, vous trouverez des tenues aux tons neutres et légèrement métalliques.

Personnalisation

Actuellement, la plupart des marques proposent désormais des vêtements personnalisés pour enfants afin d’ajouter une touche unique. Lorsque vous faites des achats pour un nouveau-né, les vêtements pour bébé personnalisés donneront à votre cadeau une apparence plus sympathique. Vous pouvez néanmoins opter pour des tenues assorties pour un parent et des enfants afin de faire ressortir le fun et le style.

Comment faire de la cuisine Zéro déchet ?

Le mouvement zéro déchet atteint de plus en plus de consommateurs. Des consommateurs qui recherchent un nouveau mode de vie plus sain pour l’humain, ils veulent limiter davantage les impacts sur l’environnement… Mais la question qui revient régulièrement est : Par où commencer ?
La cuisine est le meilleur endroit pour commencer ce nouveau mode de vie ! Vous adopterez très vite de nouveaux réflexes pour alléger vos déchets. Le plus gros de notre consommation quotidienne se déroule dans la cuisine, plusieurs fois par jour vous préparez vos différents repas et il est possible en tant que nounou ou parents de préparer de délicieux plats aux enfants, sans se ruiner et surtout en respectant la planète.

La cuisine, c’est également l’endroit où vous réalisez une grosse partie de vos courses, malheureusement avec un mode de vie moderne on retrouve beaucoup de gaspillages. On remarque aussi des repas déjà préparés pour aller plus vite dans le quotidien, des produits remplis d’emballages donc pas très économique, ni écologique et en plus ces repas ne sont pas forcément équilibrés et sains pour votre santé.

La cuisine zéro déchet ne concerne pas que les courses en vrac ! Il y a également le faite de consommer les restes, ou aussi consommer les légumes « jusqu’à l’épluchure ». Avec une consommation zéro déchet, il est important de ne pas gaspiller dans l’ensemble de la réalisation d’un repas. Voici quelques astuces qui pourront vous aidez à commencer votre nouveau mode de consommation zéro déchet.

Afin de cuisinier zéro déchet, vous pouvez aussi consulter des astuces zéro déchet : Le Carnet Rose

Eviter de gaspiller l’énergie dans un démarche zéro déchet

Attention, n’oubliez pas que la consommation d’énergie est aussi une source de déchets. Pour limiter votre consommation d’énergie, c’est-à-dire électricité ou gaz vous pouvez adopter des gestes simples :

  • Remplissez votre bouilloire avec uniquement la quantité d’eau, dont vous avez besoin. Une astuce simple pour gagner du temps et de l’argent. Il est aussi important de bien détartrer vos électroménagers pour allonger sa durée de vie, faite bouillir de l’eau avec une petite tasse de vinaigre blanc, ensuite rincer.
  • Préchauffer le four lorsque c’est vraiment indispensable, beaucoup de recettes mettent en avant cette étape, mais en revanche elle est rarement justifiée ! En hiver, n’hésite pas à laisser la porte de votre four ouverte pour que la chaleur s’échappe dans les différentes pièces de votre logement.
  • N’oubliez pas de mettre un couvercle sur vos casseroles ! Cela évite la perte d’énergie et en plus vous gagnez du temps dans l’étape de réchauffement.
  • Vous pouvez doubler les portions de vos préparations : l’avantage est de pouvoir congeler le reste, puis réchauffer quand c’est nécessaire ! Vous gagnez du temps et de l’énergie !
  • Éviter aussi d’ouvrir votre frigo ou congélateur toutes les 2 mins ! Prenez le pli de retirer tout ce dont vous avez besoin d’un coup et de ranger tout en même temps, vous évitez comme ça une importante perte d’énergie en ouvrant et fermant l’appareil pour un produit à chaque fois. Il est aussi préconisé de dégivrer votre congélateur 2 à 3 fois par an, permettant ainsi de prolonger la durée de vie de l’appareil.

N’oubliez pas que l’eau est une ressource précieuse ! D’ailleurs, son prix augmente très régulièrement pour nous faire une piqûre de rappel. Pour pallier au gaspillage d’eau en cuisine, voici quelques astuces :

  • Récupérer l’eau de votre cuisson, vous pouvez par exemple utiliser l’eau encore chaude pour laisser tremper votre vaisselle grasse, ou également pour désherber d’une manière écologique. Une fois l’eau refroidit, elle peut servir à arroser les plantes.
  • Pour rincer vos fruits et légumes, utiliser une bassine d’eau au lieu de laisser l’eau couler. Vous utilisez moins d’eau, puis vous pouvez réutiliser ensuite l’eau pour arroser vos jardins.


Où acheter pour cuisiner zéro déchet ?


Les achats de nourriture engendrent deux sortes de gaspillage :

  • Les déplacements
  • Les emballages

Voici quelques astuces pour éviter cela :

  • Consommer local un maximum. Consommer local signifie également une baisse des dépenses énergétiques et diminue aussi le rejet de CO2 ! Voici une attitude zéro déchet ! De plus il permettra à des producteurs de locaux de vivre. Depuis le confinement lié au COVID-19 nos producteurs locaux sont économiquement en danger, consommer local pourrait être bon pour votre santé mais aussi pour soutenir l’économie de votre région.
  • Éviter un maximum les plats préparés qui sont souvent sûr-emballés et pas très bon pour la santé.
  • Acheter en vrac, cela permet de limiter les déchets en réduisant les emballages !
  • Le bon sens est de mise, avec quelques efforts vous allez y arriver !

Le rôle de la crèche

La crèche est une garderie qui permet aux parents occupés de confier leurs enfants à des professionnels en puériculture. Il s’agit d’un environnement adapté et sécurisé dans lequel l’enfant peut agir avec d’autres individus de son âge. La crèche présente aussi un aspect instructif et ludique pour l’enfant. Il s’agit donc de participer à l’éducation de l’enfant. Retour sur le fonctionnement d’un système avantageux.

Assurer l’épanouissement de votre bout de chou

Obtenir une place en creche permet de garder un enfant en sécurité et en bonne santé. Le cadre mis à sa disposition lui permet de s’épanouir. Il est entouré d’amis et de professionnels qui mettront tout en œuvre pour que son confort soit optimal

Les enfants se retrouvent en groupes homogènes avec des camarades présentant les mêmes caractéristiques. Cette situation leur permet de recevoir un traitement adapté à leur âge et aux spécificités du groupe auquel ils appartiennent. Séparer les enfants en groupes homogènes dans une crèche favorise les activités et la cohésion. Il s’agit aussi d’une saine émulation liée à leur âge et à leur niveau intellectuel.

Les plus petits pourront s’adonner à des activités qui favoriseront leur développement sensoriel. À partir d’un an jusqu’à 2 ans, les activités créatives telles que la peinture sont celles qui sont proposées. À partir de 2 ans et plus, on privilégie de plus en plus les activités physiques. De cette manière, l’enfant apprendra grâce à sa place en creche à s’épanouir en groupe et à développer son intelligence.

Aider les parents à suivre leurs enfants à distance

Lorsque l’on est un parent salarié ou avec des responsabilités, il n’est pas évident de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Malgré les congés maternité, il y aura toujours un moment où le travail prendra le dessus. La question de la garde de l’enfant se pose donc d’elle-même : à qui le confier ?

Les professionnels compétents pouvant prendre soin de votre petit bébé restent le meilleur choix. Ils vous permettent d’être plus sereins au travail en sachant que votre trésor est entre de bonnes-mains. La crèche prend ainsi soin de votre enfant, le nourrit et surveille sa santé. Elle lui assure le confort et veille à ce qu’il s’amuse.

Pour vous aider à suivre votre enfant à distance, la crèche vous propose un rapport de suivi. Ce carnet de correspondance vous permet d’avoir des informations détaillées sur tout ce que fait votre enfant dans la journée. Le bilan prend en compte les repas qu’il a consommés et les jeux auxquels il s’est adonné. Son temps de repos, et ses potentiels malaises sont également notifiés.

En définitive, la crèche constitue un cadre stimulant où vous pouvez suivre vos enfants. Il s’agit d’une solution de garde pour les parents en quête de soutien. Du reste, la garderie garantit les soins dont les enfants ont besoin pour une expérience complète. N’hésitez pas à y recourir pour l’équilibre de votre enfant.

Assistante maternelle : les équipements pour démarrer

Assmat : quels équipements pour ouvrir une MAM ?

Vous avez fait votre demande d’agrément d’assistant maternel, et celle-ci a été acceptée. Afin de recevoir les vos futurs parents employeurs et les prochains enfants que vous garderez, il vous faudra des équipements pour démarrer et aménager votre MAM (Maison d’Assistantes-Maternelles).

Quels sont les équipements de base de l’assistante maternelle ? Quel matériel est nécessaire pour une nourrice agréée ? Quelles fournitures pour démarrer l’activité d’assistante maternelle ?

Trouvez des enfants à garder : Inscrivez-vous ici

Les équipements pour démarrer : les accessoires de puériculture

En fonction de l’agrément qui vous est accordé :

  • pour les bébés, il vous faut :
  1. lit enfant adapté (à barreaux ou parapluie mais sans matelas supplémentaire)
  2. un drap housse (éventuellement imperméable)
  3. un transat
  4. une chaise haute
  5. un tapis d’éveil
  6. une table à langer
  7. Un babyphone (voir le test de babyphone)
  • pour les enfants plus grands, il faudra :
  1. lit adapté (à barreaux ou parapluie également sans matelas supplémentaire)
  2. drap housse (éventuellement imperméable)
  3. assiettes adaptées aux enfants
  4. gobelets en plastique adaptées également aux enfants
  5. couverts pour enfants
  6. une table à langer

Certains départements demandent que vous ayez obligatoirement un parc pour enfant à votre disposition.
Pensez également à acheter du mobilier adapté à la taille des enfants, ils pourront plus facilement s’installer pour dessiner etc…
Selon le nombre d’enfants gardés, il est nécessaire d’investir dans une poussette double, triple…ou quadruple.
Cela sera très utile pour les sorties promenades.
Pour les plus grands, il est intéressant également de faire l’aquisition d’une marche à fixer sur la poussette.
En ce qui concerne les sorties en voiture, le siège auto est une obligation pour chaque enfant.

L’équipement de sécurité qu’on oublie trop souvent

Le LifeVac est un appareil d’aspiration portable, particulièrement efficace. Il est conçu pour réanimer une personne adulte ou enfant victime d’étouffement dès lors que les méthodes standards de première secours n’ont pas donnés de résultats efficaces.

Il est conçu avec une système brevetée pour empêcher l’air de sortir par le masque. Ainsi cela empêchera l’air de pousser des aliments ou des objets vers le bas. Cela crée une aspiration puissante pour retirer l’aliment ou l’objet coincé.

L’équipement indispensable de l’assmat : les jouets et jeux

Dans la mesure ou les enfants grandissent vite il est nécessaire de faire le plein de jouets pour des âges différents.
Cependant les équipements pour démarrer votre activité d’assistant maternel peuvent rapidement coûter cher.
Pour faire quelques économies, faites le tour des jouets d’occasions qui peuvent représenter une alternative très intéressante.

Voici quelques idées d’équipements pour assmat :

  1. Pour les enfants de 0 à 6 mois :  hochets, peluches, portiques (pour transat), peluches, tapis d’éveil, anneaux de dentition (à nettoyer régulièrement) etc…
  2. Ceux de 6 mois à 9 mois : jouets qui font un peu de bruit (attention aux bruits, qui peuvent être épuisant pour l’assmat), des cubes d’éveil, des pousses-pousses pour bébé…
  3. Les enfants de 9 à 12 mois : voiture à friction (pour les pousser à se dépenser), jouets sensoriels, des jouets animés…
  4. Les 12 à 18 mois : jeux d’imitation (pour faire comme papa/maman), livres d’images, jeux de construction…
  5. Les grands de 18 à 24 mois : instrument de musique, puzzle adapté…
  6. Ceux âgés de 2 à 3 ans : les kapplas, les duplos, légo/playmobil, trottinettes ou tricycles (pour les sorties, avec les casques etc…), etc…

De plus quelque soit les âges, pensez à la musique pour enfants (retrouvez notre playlist ici), les jeux de société adaptés aux petits ou encore aux livres d’histoires à leur raconter.

L’équipement pour l’assistant maternel créatif

Pour les plus grands, dès 12 à 18 mois, les activités créatives sont un super moyen de passer un bon moment chez leur assistant maternel préféré !

Il vous faudra faire quelques courses (…en grande quantité) :

  • crayons
  • craies
  • feutres (lavable de préférence)
  • papier de couleur
  • gommettes
  • colle
  • peinture (gouache)
  • pinceaux
  • paillettes

Au passage, vous pouvez également profiter de nos feuilles de transmissions ou cahier de liaison ici !

D’autres idées d’équipements pour démarrer vous viennent ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire