Comment sevrer un bébé de l'allaitement maternel ? | Airnounou
sevrage bébé allaitement airnounou

Comment faire le sevrage de l’allaitement ?


Le sevrage est un passage est bien souvent difficile à mettre en place. Sevrez son bébé est souvent synonyme d’interrogations. Vous ne savez pas comment vous y prendre. Vous culpabilisez de ne pas pouvoir continuer votre allaitement. Vous avez peur que le lien avec votre enfant soit différent. Les émotions se mélangent. Vous voulez à tout prix réussir le sevrage de votre bébé tout en douceur.

Rassurez-vous, beaucoup de mamans traversent cette étape. C’est pourquoi nous répondrons à deux grandes questions : quand et comment sevrer bébé au mieux ? Et à partir de quel âge sevrer son bébé ?

Retrouvez également nos conseils utiles en fin de cette article.

servage allaitement de l'enfant

Quand dois-je sevrer mon bébé ?

Rappelons que l’OMS (Organisation Mondial de la Santé) préconise aux mamans d’allaiter leurs bébés jusqu’à 6 mois. Le lait maternel est la meilleure alimentation pour un nourrisson. Lorsque vous avez décidé d’allaiter votre bébé, vous n’avez probablement pas pensé au moment où vous devrez arrêter.

En réalité, l’arrêt de l’allaitement est tout simplement personnel. L’idéal serait d’allaiter votre enfant jusqu’à ses 6 mois au moins. Puis d’arrêter petit à petit avec l’arrivée de la diversification. Votre enfant aura besoin de moins de lait maternel avec l’introduction d’aliments solides. En revanche parfois, et pour diverses raisons, ce n’est pas possible de procéder ainsi.

Le sevrage peut être envisagé pour diverses raisons comme :

  • Une reprise d’une activité professionnelle
  • Un problème de santé chez la maman ou chez l’enfant
  • Le refus de l’enfant de prendre le sein
  • Un RGO (Reflux Gastro Oesophagien) très sévère
  • Une trop grande fatigue chez la maman
  • Le souhait personnel du sevrage

Comme vous pouvez le constater, les raisons du sevrage sont multiples. Ne culpabilisez pas, arrêter d’allaiter n’est pas un crime ! C’est avant tout un choix personnel.

Quel est le bon moment pour arrêter l’allaitement ?

Le meilleur moment pour arrêter l’allaitement est le moment où votre bébé commence à se sevrer tout seul. Il s’agit d’un processus nécessaire et naturel pour vous et votre bébé, mais cela peut aussi être un moment difficile. 

Si vous patientez, votre bébé commencera probablement à sevrer entre l’âge de 6 mois et 1 an. L’étape du sevrage de l’allaitement maternel marque la fin d’une époque qui a été spéciale pour vous et votre bébé. 

Voici (en théorie) les étapes du sevrage de votre bébé :

Étape 1 : Commencez par supprimer la tétée la moins nécessaire de la journée

Vous avez peut-être remarqué que votre petit est devenu très collant ces derniers temps, à tel point qu’il se réveille fréquemment en demandant à téter la nuit ! Ou peut-être ne se réveille-t-il même plus au milieu de la nuit, mais vous vous retrouvez à l’allaiter à chaque fois…Il y a de fortes chances que votre bébé soit en train de se sevrer lui-même.

Il est peut-être temps de penser diversifation alimentaire ou lait de vache artificiel, afin de le nourrir les soirs. Le processus de sevrage, passe par une diminution progressives des tétées. 

biberon allaitement de bebe

Ne sevrez pas deux tétées d’un coup, mais réduisez d’une tétée par jour : par exemple supprimez la tétée au moment du coucher et remplacez-la par un biberon de lait maternisé adapté à votre bébé.

Étape 2 : Après 3 ou 4 jours, les premiers signes d’engorgement des seins disparaîtront progressivement.

Ne sevrez pas les deux tétées nocturnes en même temps ! Si vous supprimez les deux tétées en même temps, vos seins ne cesseront pas de produire du lait car ils ne « savent » pas encore que vous êtes en train de vous sevrer – en cas de doute consultez un professionnel de santé. 

Étape 3 : Pour le sevrage, vous devrez être patiente

Le sevrage est un processus qui entraîne des désagréments pour vous et votre bébé, il est donc préférable de ne pas précipiter les choses 

Si vous pouvez attendre jusqu’à ce qu’il se sevre lui-même, il y a plusieurs avantages : la période de sevrage n’aura pas été trop douloureuse pour vous deux ; il ne sera pas trop attaché ou dépendant du sein ; vous éviterez d’avoir un enfant de 36 mois qui a encore besoin de ses tétés avant d’aller à l’école ou chez l’assistante-maternelle.

L’important est de sevrer son bébé en douceur. Durant cette période de transition, prévoyez 2 à 3 semaines pour mettre en place le sevrage de l’ allaitement de votre enfant. Il est d’ailleurs important que les deux parents s’impliquent pleinement au quotidien pour un sevrage naturel.

Est-il possible de reprendre l’allaitement ?

Il est possible de reprendre l’ allaitement après le sevrage, mais c’est en réalité assez compliqué. Le meilleur moment pour reprendre l’allaitement maternel est lorsque le bébé a entre 4 et 8 mois. 

Si votre bébé a tendance à bouder le lait de vache, ou pour toute autre raison, il peut naturellement se poser la question de reprendre le lait maternel.

biberon bebe servrage allaitement mixte

Il faut procéder à une réintroduction du lait maternel progressive avant de reprendre votre rythme normal d’alimentation de l’enfant directement au sein. 

Vous pouvez commencer par lui donner du lait maternisé ou du lait exprimé une fois sur deux jusqu’au jour où vous serez capable de passer à nouveau directement au sein et de ne plus du tout remplacer par du lait maternisé.

Reprendre l’allaitement maternel dépend également de votre avancée dans le processus de sevrage et de la succion de votre bébé.

Le sevrage de bébé avant ses 9 mois :

Le sevrage est un changement qui peut parfois chambouler votre bébé. Il faut donc être à son écoute et aller à son rythme. De même, votre corps sera lui aussi chamboulé. C’est donc important d’avancer progressivement. Cela évitera également tout risque d’engorgement ou de mastite.

Voici donc les étapes du sevrage de votre bébé :

  • Commencez par supprimer la tété la moins indispensable de la journée.
  • Ne supprimez pas deux tétés d’un coup mais diminuez d’une tété par jour.
  • Remplacez les tétés par un lait artificiel adapté à votre bébé.
  • Après 3 ou 4 jours les débuts d’engorgements disparaîtront progressivement.
  • Poursuivez le sevrage sur plusieurs jours en supprimant d’autres tétés.
biberon enfant servrage allaitement mixte

Vous devrez être à l’écoute de votre bébé et de votre corps. Malgré un sevrage graduel vous pouvez ressentir un certain inconfort avec votre poitrine. Vous pouvez extraire une petite quantité de lait pour vous soulager au moment d’une tété supprimée.

Les tétés du matin et du soir doivent être supprimées en derniers. Elles sont bien souvent les préférées des bébés. Vous pouvez d’ailleurs les garder même avec une reprise de travail si vous le souhaitez.

Le sevrage de bébé après ses 9 mois :

A partir de 6 mois, il est recommandé de commencer la diversification. Votre enfant découvre alors progressivement de nouveaux aliments et de nouvelles textures. La diversification est bien en place et vous souhaitez arrêter l’allaitement ? La démarche est la même que pour un bébé non diversifié. Vous devez progressivement mettre en place le sevrage de votre enfant. Petit à petit vous supprimerez un tété par jour et sur plusieurs jours.

Voici comment sevrer son bébé diversifié :

  • Espacez les tétés et changez les idées de votre bébé par des activités.
  • Donnez lui une autre collation.
  • Raccourcissez le temps des tétés.
  • Changez les habitudes des tétés progressivement (arrêtez de lui donner le sein dans le lit par exemple).

Vous remplacerez les tétés par un lait artificiel adapté à l’âge de votre enfant. Vous pouvez aussi envisager d’autres produits laitiers adaptés également.

servage allaitement de bebe

Quelques conseils pratiques pour réussir au mieux le sevrage de bébé :

Votre bébé peut être déstabilisé face à la nouveauté du biberon. En particulier avec la tétine et sa texture. S’il n’a jamais tété autre chose que votre sein, il peut avoir un temps d’adaptation. C’est pourquoi vous devez être patient avec lui.

Vous pouvez tirer votre lait et lui proposer dans un simple biberon. Si cela ne lui convient pas vous pouvez tester avec un gobelet ou bien une pipette. Il se familiarisera petit à petit.

Vous pouvez réchauffer la tétine sous l’eau chaude avant de lui donner. La chaleur reproduira la sensation de votre téton à température du corps. Continuez de le câliner et de le caresser comme à votre habitude. Il a besoin de vous sentir et d’être rassuré comme vous le faisiez avec l’allaitement. Il aura besoin de votre contact pour ressentir votre affection. Alors n’hésitez pas à le serrer chaudement contre vous pendant la prise des biberons.

Enfin si vous décidez finalement de poursuivre l’allaitement, sachez que c’est possible ! Il vous suffirait alors de remettre régulièrement votre bébé au sein afin de relancer votre lactation.

servage allaitement

Anticiper le bon moment pour l’arret de l’allaitement

Le sevrage est un processus nécessaire et naturel, tant pour vous que pour votre bébé. Remplacer les tétées par du lait maternisé qui convient à votre bébé, peut-être une étape délicate. Pour arrêter l’allaitement, vous devrez faire preuve de patience et utiliser les bonnes méthodes 

Le sevrage est parfois difficile, notamment si votre enfant est peut enclin à téter le biberon, dont la succion est différente du sein.

Selon Ilham Saad, le sevrage de l’allaitement doit intervenir lorsque le bébé a 18 mois.

Mais pour sevrer bébé et passer au biberon il faudra faire preuve de patience et renforcer les liens entre la mère et l’enfant.

Ce que vous devez savoir avant le sevrage

L’allaitement maternel est un processus naturel, tant pour vous que pour votre bébé. 

Cependant, le sevrage de l’allaitement est également une nécessité. Maman doit reprendre le travail, bébé doit aller en crèche ou chez l’assistante-maternelle : les tétées seront donc impossible. 

  • Le sevrage est un processus naturel, tant pour vous que pour votre bébé
  • Il y a plusieurs bonnes raisons de sevrer, notamment pour reprendre le travail ou confier votre enfant à la crèche
  • Le sevrage peut se faire progressivement, ce qui le rendra plus facile pour vous et votre bébé
  • Il existe plusieurs méthodes pour arrêter l’allaitement, qui sont toutes efficaces 
  • La plupart des symptômes de sevrage disparaissent après 3 ou 4 jours

Les symptômes de sevrage de l’allaitement pour la maman seront généralement : inconfort, seins gonflés, mauvaise humeur… Ces symptômes disparaissent généralement après quelques jours. Cela prend son temps mais le sevrage de l’allaitement est un processus nécessaire qui doit être achevé avant certaines échéances, comme reprendre le travail ou scolarise/socialiser votre enfant.Maman, le sevrage est un processus qui se fait progressivement, il faut donc prendre son temps pour le sevrage.

Comment sevrer progressivement mon bébé ?

Le processus pour arrêter l’allaitement maternel est progressif. Vous ne pouvez pas stopper brusquement l’allaitement sans provoquer des problèmes pour vous et votre bébé.Première étape du sevrage : la tétée la moins nécessaire.

Même lorsque vous sevrez une tétée, soyez patiente, allez-y lentement et utilisez d’autres méthodes pour soulager l’inconfort causé par le sevrage pendant cette période (par exemple les coussinets d’allaitement). 

Vous ne pourrez pas remarquer de changement au début, car votre production de lait sera encore trop élevée. Les signes de sevrage pour engorgement disparaîtront progressivement.

La quantité de lait produite par chaque sein n’est pas le même. Le processus de sevrage doit être effectué alternativement, un seul sein à la fois. Si vous sevrez deux seins simultanément, votr production de lait causera de l’inconfort à votre bébé par des tétées trop importantes pour bébé par exemple.

Le processus de sevrage peut prendre de 3 jours à 6 semaines, selon la capacité de chaque mère. Il est possible de sevrer après 6 mois d’allaitement si tout se passe bien.

Ne procédez pas au sevrage lorsque vous ou votre bébé êtes malades ou fatigués ; attendez plutôt de vous sentir mieux avant d’entamer le processus de sevrage. 

Si votre bébé a moins de 6 mois, n’utilisez pas de biberon pendant le sevrage sans avoir consulté au préalable votre pédiatre concernant les types de biberons disponibles.

Quel biberon pour allaitement mixte ?

Il existe de nombreux types de biberons sur le marché de nos jours, et il peut être difficile de décider lequel convient le mieux à vous et à votre bébé. 

Si vous optez pour l’alimentation mixte (allaitement maternel et préparation à base de lait pour nourrissons), vous aurez besoin d’un biberon capable à la fois d’apporter du confort à votre enfant, mais aussi de lui permettre de prendre son lait maternel et la préparation pour nourrissons sans distinction. 

Certains biberons sont spécifiquement conçus à cet effet, tandis que d’autres peuvent être adaptés pour fonctionner avec les deux types de lait. 

À cet effet, nous vous conseillons fortement le biberon Easy Start MAM.

biberon servrage allaitement mixte

Quelques conseils en cas d’engorgement

Si vous souffrez d’engorgement, vous devriez essayer de : 

  • tirer votre lait au tire-lait (ou à la main). 
  • Mettez des compresses froides sur vos seins. 
  • Utilisez une compresse chaude si la compresse froide ne vous aide pas. 
  • Prenez une douche chaude. 
  • Stimulez vos seins le moins que possible. 
  • Mangez des aliments légers et sains. 
  • Reposez-vous autant que possible.

Lorsque votre bébé veut à nouveau téter, donnez-lui d’abord le sein qui vous soulagera le plus. Progressivement introduisez un lait artificiel. Parfois, s’il veut toujours téter, c’est qu’il a davantage besoin de confort et de chaleur que de nourriture. Parlez-en à un professionnel de santé.

Veillez à ne pas vous mettre trop de pression non plus, car cela rendrait les choses plus difficiles pour vous deux ! Laissez passer un peu de temps avant de réessayer si votre bébé rejette le biberon ou le lait maternel

Derniers conseils pour le sevrage de votre bébé

L’allaitement maternel est une partie importante de l’éducation des enfants et de la création de liens avec votre bébé. 

L’allaitement présente de nombreux avantages, comme une immunité accrue pour le bébé et une diminution du risque de diabète chez la mère. Cependant, c’est aussi un choix très personnel que certaines personnes ne veulent ou ne peuvent pas faire. Mais comme toute bonne chose, il y a une fin de l’allaitement.

Si vous avez décidé que vous êtes prête à sevrer votre enfant de l’allaitement, faites surtout preuve de méthodes et de patience durant ce processus, qui influera sur le développement alimentaire de voter enfant. N’oubliez pas de ne pas précipiter les choses ; au contraire, diminuez progressivement sa consommation jusqu’à ce qu’il n’ait plus besoin de votre lait. Le sevrage naturel, d’ailleurs le meilleur moyen d’arrêter l’allaitement sans trop de soucis.

Comme vous pouvez le constater, le sevrage de l’allaitement n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît. La première étape du sevrage de votre bébé consiste à diminuer les tétées les moins nécessaires de la journée et à les remplacer par du lait maternisé adapté à sa tranche d’âge (les nouveau-nés ont besoin d’un lait pour nourrissons, les tout-petits d’un lait pour tout-petits). Rapidement après la mise en place de cette routine, l’engorgement disparaîtra progressivement et il y a alors plusieurs autres mesures que vous pouvez prendre pour vous soulager : réduire une tétée à la fois jusqu’à l’arrêt complet, alterner les tétées avec des biberons toutes les quelques heures pour qu’il s’habitue à manger sans aspirer trop d’air dans son estomac par confusion tétine ou mamelon, substituer des séances d’allaitement pendant lesquelles votre bébé mange moins que d’habitude. 

Faites-lui savoir que vous ne donnez pas la pleine mesure pour diminuer votre production et lui donner l’impression d’avoir faim, tirez le lait toutes les deux heures pour continuer à le faire couler.

Si ces méthodes échouent, parlez-en à une professionnelle en lactation : elle pourra vous guider dans le sevrage et vous suggérer d’autres moyens de rendre vos séances d’allaitement plus supportables. 

Si votre enfant ne veut pas non plus boire au biberon, optez pour une autre méthode d’alimentation comme l’alimentation à la cuillère ou à la tasse.

Avec de la patience et de la persévérance, vous serez en mesure de vous sevrer de l’allaitement en un rien de temps !

Il peut arriver un moment où vous voulez ou devez arrêter complètement l’allaitement. Ce processus s’appelle le sevrage et il est à la fois naturel et nécessaire pour vous et votre enfant. 

Le sevrage est nécessaire parce que les bébés finissent par se passer de l’allaitement maternel 

Pendant le processus de sevrage, 

Le moment de décider quand commencer le processus de sevrage dépend de plusieurs facteurs 

Il est important de ne pas précipiter le processus de sevrage en raison de la pression sociale ou de la tradition, mais de respecter les besoins de votre enfant tout en lui fournissant une alimentation adéquate en temps voulu. Un professionnel de l’allaitement peut vous guider dans cette étape difficile mais passionnante de la vie de votre bébé.

Besoin de plus d’infos sur l’allaitement vous pouvez aussi vous rapprocher de La Leche League France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.