combien payer babysitter tarif du baby sitter

Combien payer un baby sitter ?

Combien donner à un baby sitter ?

9€/heure c’est le prix horaire moyen d’un baby sitting en 2017-2018.
Très souvent basé sur le smic horaire,  le tarif du baby sitting est pourtant très variable.
Le baby sitting est l’emploi numéro un chez les 16-20 ans : le tarif du baby sitting évoluera d’une personne à l’autre, en fonction de la demande mais égelement d’une région.
De plus, des frais peuvent être à prendre compte et des aides peuvent faire baisser le prix du baby sitting…

Vous souhaitez faire garder vos enfants ?

Inscrivez-vous

Complétez votre profil et contactez les babysitters gratuitement

Les tarifs des baby sitters ?

Le tarif du baby sitting est généralement basé sur le smic horaire en vigueur. Mais cependant il faut prendre en compte d’autres frais ou encore services qui seraient rendus par le baby sitter pour décider combien payer un baby sitter.

Les frais engagés par le baby sitter

  • Les frais de transport : le baby sitter, n’est pas toujours véhiculé et doit parfois prendre les transports en commun. Ces frais doivent être pris en compte par le particulier-employeur.

Comment réduire ces frais ?
– Proposez à votre baby sitter, de le raccompagner à son domicile.
– Payez lui ses frais de transport, son carburant, un uber ou un taxi.

  • Les frais de repas : il arrive que certains baby sitting se termine tard le soir ou commence tôt le matin. Le baby sitter peut également demander au particulier employeur prendre en charge cette dépense : c’est un droit.

Comment prendre en charge ses frais ?
– Proposez un sur place repas à votre baby sitter.
– Payez lui des frais de repas sur sa fiche de paie (incluant les charges sociale).

  • Les frais d’annulation : s’il vous arrive d’annuler les gardes prévues, il peut être intéressant d’offrir une compensation à votre baby sitter. Surtout lorsqu’il s’agit d’annulation de dernière minute.

Faut-il déclarer la baby sitter ?

Cette question arrive très souvent, mais déclarer un baby sitter est une base importante à ne pas négliger.
Il faut savoir que la rémunération du babysitter, peut coûter moins cher lorsque celui ci est déclaré.
En payant par exemple votre baby sitter en CESU, vous pourrez facilement prétendre à des déductions fiscales.

  • Le complément de libre choix de mode de garde par la CAF
  • Le crédit d’impôt de 50% (dans les conditions définies par le décret n°2005-1698 du 29 décembre 2005.)
  • Certaines entreprises proposent des aides à la garde d’enfant
  • Des aides peuvent également exister dans votre région ou dans votre ville

Dans tous, les cas, seul les emplois de baby sitter déclarés sous contrats, sont concernés. Si vous faites appel à une baby sitter au noir ou même une nounou non déclarée : passez votre chemin !

Comment déclarer un baby sitter ?

Pour déclarer un baby sitter, il n’y a pas de démarches (trop) compliquées.
Vous devrez faire les démarches en ligne pour la déclaration de votre baby-sitter sur le site Pajemploi.

En plus, il vous suffit de quelques minutes pour facilement déclarer votre baby sitter.
Un contrat de travail pour votre employé(e) de maison est cependant obligatoire.

Ces articles devraient également vous intéresser :

Comment trouver une baby sitter sur internet ?
À quel âge peut-on faire du baby sitting ?
Comment bien choisir sa baby sitter ?

Laisser un commentaire