airnounou mam definition

Qu’est-ce qu’une Maison d’Assistants Maternels (MAM) ?

Maison d’Assistants Maternels ou Maison d’Assistance maternelle, le nom de cette structure est abrévié par les trois initiales MAM. Il s’agit d’un lieu dédié, différent du domicile des assistants maternels où ceux-ci exercent leur profession.

Les lois qui permettent de définir une Maison d’Assistants Maternels

L’article L. 421-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) qui s’énonce comme suit indique que l’assistant maternel exerce son métier à son domicile :

« L’assistant maternel est la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon non permanente des mineurs à son domicile. L’assistant maternel accueille des mineurs confiés par leurs parents, directement ou par l’intermédiaire d’un service d’accueil mentionné à l’article L. 2324-1 du Code de la Santé publique. Il exerce sa profession comme salarié de particuliers employeurs ou de personnes morales de droit public ou de personnes morales de droit privé dans les conditions prévues au chapitre III du présent livre, après avoir été agréé à cet effet. »

Cet article a subi une dérogation, d’où l’article L. 424-1 suivant qui définit la MAM :

« Par dérogation à l’article L. 421-1, l’assistant maternel peut accueillir des mineurs au sein d’une Maison d’Assistants Maternels.

Le nombre d’assistants maternels pouvant exercer dans une même maison ne peut excéder quatre. »

airnounou mam definition

Différences entre Maison d’Assistance Maternelle (MAM) et crèche

La première différence est l’employeur de l’assistant maternel ou de l’assistante maternelle. Dans une Maison d’Assistance Maternelle, les employeurs sont les parents. Dans une crèche, les professionnels sont employés par la structure.

airnounou mam definition

La seconde différence réside dans le nombre d’enfants à charge. Les mini-crèches peuvent recevoir jusqu’à 20 enfants. Les vieilles crèches sont souvent de plus grande envergure et sont en mesure d’accueillir jusqu’à une centaine d’enfants. Cependant, on peut prendre une cinquantaine d’enfants par crèche en moyenne. Les Maisons d’Assistance Maternelles, elles, ne peuvent accueillir que 16 enfants au maximum, parce qu’un ou une assmat ne peut pas s’occuper plus de 4 enfants alors qu’une MAM regroupe 4 assmat au maximum.

Dans une crèche, un éducateur peut avoir 5 bébés ou 8 enfants autonomes à sa charge (et c’est tout à fait normal s’il se sent parfois débordé). Il arrive en effet que les 5 bouts de chou réclament tous à manger en même temps. Ce n’est qu’un exemple, mais tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il est possible, pour une Maison d’Assistants Maternels, de n’avoir que 2 assistants maternels. Il y a donc moins de monde dans une MAM, ce qui peut être moins débordant, moins stressant, aussi bien pour l’enfant que pour l’éducateur. Le mode de garde est alors différent pour une crèche et pour une Maison d’Assistants Maternels. On peut en déduire que dans une MAM, les enfants bénéficient de plus d’attention.

En conclusion, les membres d’une Maison d’Assistants Maternels ont un contrat semblable à celui des assmat exerçant leur métier à domicile. On compte un contrat par enfant. La délégation d’accueil y est possible.

En résumé, le mode d’accueil chez une MAM est l’intermédiaire entre l’accueil individuel à domicile et l’accueil collectif auprès d’une micro-crèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.