guide pour briefer sa babysitter

Le guide essentiel pour le brief votre baby-sitter


Trouver une baby-sitter peut être difficile. Vous voulez vous assurer qu’elle est qualifiée et digne de confiance, mais vous voulez aussi quelqu’un qui va s’amuser avec vos enfants ! Dans cet article de blog, nous allons passer en revue les étapes essentielles du briefing de votre baby-sitter afin que vous puissiez avoir confiance en ses capacités et que tout le monde passe un bon moment.

1. Préparer une liste des éléments à inclure dans le briefing

Voici une petite liste des choses dont il vous faudra parler pour briefer votre baby-sitter ou votre nounou.

  • Le numéro de téléphone de votre conjoint(e), de vos parents et/ou de votre voisinage. Vous pouvez également inclure les numéros de téléphone en cas d’urgence (SAMU, Pompier, Police), comme celui d’un médecin traitant ou d’un ami proche de la famille qui est prêt à vous aider s’il y a un problème de garde d’enfants, ou d’une urgence quelconque par exemple.
  • Le nom et l’âge des enfants (ou des animaux domestiques) si concernés.
  • L’heure à laquelle vous devriez être de retour (et le retard probable).
  • Toute autre information pertinente, comme les allergies et les problèmes médicaux éventuels des enfants.
  • L’emplacement de tous les objets préférés des enfants. Cela inclut les livres, les jouets, les doudous ou tout autre objet dont ils ne peuvent se passer ! (Gardez-les dans un endroit spécifique où votre baby-sitter pourra les trouver facilement)

2. Expliquer ce que vous attendez de la baby-sitter

Vous devez également expliquer ce que vous attendez de votre baby-sitter. C’est un excellent moyen pour vous de vous comprendre et de bien travailler ensemble. Assurez-vous de partager toute règle spécifique à votre maison (comme ne pas ouvrir certaines portes, ne pas cuisiner, etc…), quelle nourriture est autorisée/interdite dans la maison, la possibilité ou non de recevoir des visiteurs, la possibilité ou l’impossibilité de fumer etc…

Indiquez à la baby-sitter, les activités qu’elle peut pratiquer (ou non) avec votre enfant. Expliquez également la routine du coucher de votre enfant au début de chaque garde afin qu’il n’y ait aucun problème avec le temps de sommeil. Si vous ne voulez pas que votre enfant regarde la télé, donnez aussi des instructions claires à ce sujet.

3. Fournir des instructions claires sur ce qui se passe si quelque chose ne va pas pendant la nuit

Si les choses tournent mal pendant la garde d’enfant, il est bon d’élaborer un briefing clair et détaillé sur la façon de résoudre le problème.

  • Que faire si l’enfant a besoin de soins médicaux ?
  • Que faire s’il y a un incendie dans votre maison ?
  • Que faire si quelqu’un s’introduit dans votre maison ?

En fournissant des instructions claires sur ce qu’il faut faire en cas de problème, vous et votre baby-sitter serez préparés à toute situation.

4. Décrivez votre maison et l’endroit où tout se trouve pour qu’elle puisse le trouver facilement à son arrivée

L’idéal est de prévoir une visite rapide des pièces de votre maison ou appartement. De cette façon, la baby-sitter sait où trouver ce dont elle peut avoir besoin.

Par exemple : « le bébé dort dans la chambre du 1er étage, porte de gauche, mais attention elle grince », si la baby-sitter doit s’y rendre directement en cas de besoin, elle saura où se trouve l’enfant et comment éviter de le réveiller accidentellement.

S’il n’est pas possible de faire de visite par manque de temps, indiquez au moins clairement où se situent les pièces les plus importantes afin qu’elle comprenne rapidement et évite de se perdre.

Vous pouvez même marquer avec du ruban adhésif ou un post-it les portes en indiquant même leur orientation les unes par rapport aux autres, soit placer des flèches à la craie sur le sol en orientant l’accès par des chemins piétonniers.

Cet article a pour but de vous fournir les meilleurs conseils sur la façon de briefer votre baby-sitter. Que ce soit pour quelques heures ou plus longtemps, notre objectif est que cela contribue à faciliter la vie non seulement des parents mais aussi de leurs baby-sitters. Nous espérons que vous avez trouvé ces conseils utiles et si oui, n’hésitez pas à les partager sur les réseaux sociaux !

S’il y a d’autres sujets que vous aimeriez que nous explorions en détail, faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.