Est-il si difficile d’être parent ?

 

Être parent, c’est exercer un métier à part entière.
Mais nous nous posons tous la même question, de manière parfois différente : “est-ce si difficile d’être parents ? ”
Pour y répondre, voici trois différents types de parents, qui existent dans la vraie vie (oui on a vérifiés) :

 

  • le Parent Organisé

    parent parfait
    Bree Vandekamp – image vraiment.org

    Il est bien sûr unique en son genre, c’est le type de parent que beaucoup rêvent d’être.

Il sait tout faire, cuisinier(e) hors pair, bricoleur(se) de talent ou encore chasseur(se) de bon plan imbattable.
Il sait déjà très exactement ce qui sera servit aux douze prochains repas de famille.
Pire, il prépare les tenues vestimentaires de ses enfants…dès le vendredi soir pour la semaine qui vient (😱 oui c’est véridique !)

Son gros défaut : il devient complètement fou, voir incontrôlable en cas d’imprévu, car son “programme” ou son “timing” (il y a des mots étrange dans le language du parent organisé) risque d’être boulversé

 

  • le Parent pressé

    parent pressé
    Papa pressé- image ohmymag.com

    Le papa ou la maman pressé est le genre parent difficile à suivre, car le temps passe selon lui “trop vite”.

Il n’est pas souvent disponible, ni pour lui ni pour ses amis, et n’a le temps de rien faire.
Ce qu’il faut noter avec ce parent, c’est qu’il est unique en son genre, il fait toujours tout très vite, mais jamais ce qui est important.
Tantôt sportif, tantôt là où on ne l’attend pas, le parent pressé, est impossible à suivre.

Son gros défaut : si vous restez sur son passage, alors qu’il n’a pas le temps, il risque de vous shooter telle une boule de bowling lancée à pleine vitesse sur les quilles.

 

 

  • le Parent toujours débordé (quoi qu’il arrive)

    maman-debordee

    Manque d’organisation, manque de temps, manque d’envie, le parent débordé est un parent à la recherche d’une personne pour tout faire à sa place.

Il est régulièrement atteint de flémingite aiguë.
Résultat : pire encore que le parent pressé, il ne voit jamais passer le temps, du moins pas la même manière.
En réalité le parent débordé ne sait pas distinguer ce qui est important de ce qui est urgent.

Son gros défaut : en étant toujours débordé, il n’est jamais disponible pour les choses, les plus basiques de la vie de famille, il compte malheureusement trop souvent sur les autres.

Avec ces trois types de parents, il est maintenant plus simple de répondre à la question de départ.

La réponse est OUI.

Oui, il est difficile d’être parent, même si nous souhaitons tous bien faire, chacun à notre manière

Oui, c’est compliqué d’être organisé pour à peu près tout et de s’y tenir

Oui, il n’est pas facile, de paraitre toujours pressé aux yeux de tous et ainsi de trouver la bonne réponse aux besoins de chacun

Oui, le parent est trop souvent débordés par ses responsabilités et a souvent envie d’en décharger quelques unes à d’autres.

Et vous quel genre de parent êtes vous ?

Laisser un commentaire