Actus

Vous cherchez un cadeau de naissance ? Participez à notre concours !

Après de longs mois d’attentes, bébé arrive bientôt mais vous n’avez pas d’idées en ce qui concerne le cadeau de naissance : don’t panic! nous allons vous aider.

Inutile de faire le tour de l’internet ou encore de faire les magasins pendant des heures, nous vous avons déniché un chouette site qui vous propose des créations originales et faites maison.

Malayette.com est un site web crée par Babara.

Sa particularité ? Barbara est créatrice des produits qu’elle vous propose sur son site, pour la naissance de bébé, elle les confectionne elle-même et vous les expédies personnellement !

C’est après la naissances de ses filles que Barbara est prise de passion pour la couture.

Quelque temps plus tard, elle crée sa petite entreprise afin de lier vie personnelle et professionnelle : MaLayette.

Des cadeaux de naissances personnalisés

Ses produits sont donc faits-main et fabriqués en France, que demander de plus ? Ah oui, vous avez aussi la possibilité de personnaliser les produits que vous commandez : idéal pour un cadeau de naissance unique.

Sur le site vous trouverez du linge pour bébé (cape de bain, bavoir, housse de matelas), de la déco (mobile, coussin) des protèges carnets de santé ou encore des coffrets naissances à offrir, il y en a pour tous les goûts et tous les besoins et à des prix très abordables !

Pour cette occasion, on vous propose de vous faire gagner un protège carnet de santé à personnaliser , une idée sympa de cadeau de naissance, pour un bébé à venir 😉

concours malayette.com-airnounou

Pour tenter de gagner une chance de remporter le protège carnet de santé, rien de plus simple :-Rendez-vous sur notre page Facebook

-Mentionnez une personne à qui vous souhaitez offrir le cadeau, il/elle sera peut-être tiré au sort grâce à vous !

Rendez-vous le lundi 25 septembre 2017 pour connaitre le nom du gagnant !

En attendant, rendez-vous sur malayette.com pour découvrir l’ensemble des produits cousus mains par Barbara.

Vous pouvez contacter Barbara via son site ou ici

5 idées d’activités à la plage avec vos enfants

Nombreuses sont les familles françaises à partir sur les plages en été.

C’est donc le moment de l’année où vous pouvez facilement profiter de vos enfants.

Mais avant que vous tombiez à cours d’idée d’activités à la plage, nous vous avons comme à chaque fois trouvé  des meilleures idées d’activités à faire en famille.

Le plus important de nos critères étant que ces activités ne vous coute à peu près rien.

#1 L’activité utile : apprendre à nager

La meilleure activité à la plage pour votre enfant, pour commencer sa carrière de vacancier.

Si vous savez vous même nager, c’est le moment, de leur apprendre quelques petits trucs de nageur.

Les enfants sont parfois imprévisibles, il vaut donc mieux qu’ils sachent se débrouiller s’ils se retrouvent à l’eau.

C’est une animation, plus qu’un jeu de plage, et elle ne vous demandera que quelques minutes chaque jours pendant vos vacances.

Et en très peu de temps votre enfant saura nager en toute sécurité.

#2 L’activité écolo : ramasser les rejets de la mer sur la plage

Ca ne parait pas ragoutant dit comme ça, mais détrompez c’est une superbe animation parmi les activités à la plage que vous pouvez faire avec vos enfants, notamment les plus petits.

Pour les plus petits, le but de cette activité n’est pas de nettoyer une plage entière, mais plutôt de ramasser des petits bouts de bois, quelques coquillages ou encore des cailloux qui pourraient être douloureux pour ceux qui sont pieds nus à la plage.

Pour les plus grands, cette activité pourra être une une idée sympa de jeux à faire à la plage pour ado par exemple, mais dans une autre version.

Le but serait cette fois de les sensibiliser à la pollution en ramassant les détritus, les bouts de verres etc…

Armés de gants, de pelles et de seaux, ils pourraient faire un malheur auprès des autres usagers de la plage.

#3 L’idée d’activité sportive : éviter de se mouiller les pieds par les vagues

Cette activité fera rire tous le monde coups sûr ! D’ailleurs même les plus petits pourront y jouer.

En vous plaçant devant l’eau, à chaque vagues qui arrivent, le but est de s’enfuir en courant le plus vite possible, pour éviter de faire rattraper par l’eau.

activités à la plage
source : pixabay

Résultat, en quelques minutes de jeux, tous le monde aura fait un peu de sport…et de bonne humeur !

#4 L’activité ludique : la chasse au trésor des plages

Cette activité, pourrait facilement se faire en famille ou entre enfant/ado.

Demandez aux enfants de vous rapporter un trésor, le trésor étant le ou les objet(s) de votre choix.

Vous pouvez par exemple lui demander de vous rapporter quelques coquillages ou quelques cailloux.

activités à la plage
source : pixabay

Ainsi votre enfant pourra faire une activité ludique, vous pourrez en profiter pour apprendre aux plus petits à compter par exemple.

#5 L’activité éducative : trouver une personne/un objet par rapport à sa description

Même si parfois on l’oublie, les enfants sont de vraies enregistreurs numériques.

Observateurs et vifs d’esprit, ils pourront facilement vous trouver ce que vous leur demandez.

Un peu comme « Où est charlie ?« .

Ex. Demandez à votre enfant de retrouver le parasol bleu à point blanc sous lequel se trouve un monsieur avec un chapeau blanc.

#6 L’activité manuelle : construire un bonhomme de sable ou une tour de sable

Histoire de leur apprendre la concentration et la dextérité, rien de mieux que de leur apprendre à construire une tour de sable (la plus haute possible !).

Une idée parmi nos propositions d’activités à la plage, pleine de vertu et qui vous permettra de garder un peu de temps libre rien que vous !

Et oui : pendant que vos petits chérubins sont en train de s’appliquer à construire une tour de sable la plus haute possible, vous pouvez paisiblement vous laisser dorer la pilule…Jusqu’au moment où : « Mamaaaaaaan, regaaaaaaarde j’aaaaai fiiiiiniiiiiiii ! ».

#7 L’activité à plage inutile mais stratégique : creuser un trou et essayer de le remplir d’eau

Lorsque vous voulez réellement profiter de votre temps libre : essayez d’être stratégique.

Avec cette activité à la plage, vos enfants pourront donc passer un certain temps à creuser un grand trou très profond, puis ils passeront du temps à essayer de remplir ce trou.

Mais comment vous dire…ils ne réussiront jamais à remplir, mais ils passeront surement énormément de temps à essayer !

C’est une manière stratégique de vous octroyer un peu de temps libre pendant les vacances.

6 idées pour occuper vos enfants lors des longs trajets

Partir en vacances, en voiture ou en train peut être ennuyeux voir éprouvant pour nos enfants.
Rester assis et inactifs durant de très longues heures, doit leurs paraître un véritable supplice !
Certains parents pensent que la tablette pour enfant ou le lecteur DVD est une solution viable…mais seulement cette stratégie ne pourra durer que le temps d’un film.
Alors plutôt que ce soit le souk dans la voiture durant le trajet, hormis les accessoires de voyage pour enfants, nous avons jugé sympa de vous proposer 5 activités à faire pendant votre long trajet.

1. Dormir pour se reposer…et pour que le temps passe plus vite

Bon ça n’est pas tout à fait le genre d’activité à laquelle on pense en premier pour ne pas s’ennuyer, et pourtant on devrait…

Puisque dormir est une excellente technique pour passer le temps et pour éviter l’ennui, donc plus les passager dormiront et moins ils auront de temps pour s’ennuyer.

De plus, lorsque les enfants s’endorment enfin, le conducteur est souvent plus à son aise pour conduire paisiblement.

2. Pour ne pas s’ennuyer : lire (s’il est en âge)

Lorsque l’on est en âge de lire, il n’y rien de mieux pour éviter l’ennui.
Lire est un superbe moyen de s’évader dans l’imaginaire d’une histoire pour enfants (ou autre d’ailleurs).
Mais attention, de nombreux enfants ont facilement le mal des transports, alors pensez à en parler avec votre médecin avant le départ.

ne pas s'ennuyer

3. Imaginer puis raconter des histoires aux autres passager

Une manière intéressante de rester actif pendant un long trajet.
Chacun leur tour les occupants de la voiture racontent une histoire et les autres l’écoutent.
Ceux qui ont écouté, peuvent ensuite poser des questions, pour bien comprendre l’histoire, ou pour aller plus loin dans celle-ci.
Une façon ludique d’occuper vos enfants tout en les apprenant à faire travailler leur imagination
Voici un exemple d’histoire pour ne pas s’ennuyer en voiture qu’on vous a préparé rien que pour vous :

Il était une fois, un petit garçon nommé Théodore.
Théodore avait 2 ans et vivait à Paris depuis sa naissance.Un jour, alors que le jeune garçon partait en vacances avec son papa et sa maman, il se posa une question : « mais comment les voitures font-elles pour avancer ?
Théodore s’imaginait tout un tas de théories et d’idées différentes pour avoir une réponse à sa question.
Le petit Théodore, imaginait que peut-être que dans les voitures, il y a une personne qui pousse dans le coffre pour que ça roule ? Peut-être que les voitures sont téléguidées par le monsieur du péage ? ou peut-être que papa a des pédales comme mon vélo ?
Théodore fini, par poser la question à ses parents : « mais comment la voiture fait-elle pour avancer ? »
Maman, fini par lui expliquer, en lui disant que pour que la voiture pour avance, il fallait que les roues de tournent et que pour que les roues tournent il fallait que papa et maman mettent du carburant.

 

Voila donc une histoire simple et facile à raconter, mais besoin d’aller chercher midi à quatorze heure pour une histoire qui permettra très certainement à vos enfants de vous poser quelques questions…une manière drôle de ne pas s’ennuyer lorsque l’on est passager.

4. Manger pendant un long trajet

Comme dit plus haut, faire des pauses est vraiment essentiel lors d’un long trajet.
Alors quoi de mieux, qu’une pause en-cas ou goûter pour se remettre tous d’une longue période d’inactivité ?
Si vous le pouvez, prévoyez en dehors du (ou des) pique(s)-nique(s), une glacière avec des petits en-cas à « grignoter » et à boire tout au long de la journée.
Mais attention, le revers de la médaille est que plus les enfants mangeront et boiront, plus vous aurez de chances de devoir faire des pauses régulières…pipi, caca, etc… 😉

long trajet

5. Chanter

Oui vous avez bien lu, chantez avec vos enfant en voiture pour ne pas vous ennuyer !
Préparez leur playlist préférée et poussez la chansonnette de votre plus belle voix…et en famille !
Si votre enfant est trop petit pour avoir une vraie playlist, vous pouvez aussi lui préparer quelques comptines, un long trajet en voiture est le moment idéal pour apprendre de nouvelles comptines.
Bref dans tous les cas, c’est la bonne humeur assurée !

6. Inventer des jeux et jouer avec les autres passager

Une autre possibilité intéressante pour ne pas s’ennuyer pendant un long trajet, c’est d’inventer quelques jeux sur le tas et d’y jouer tous ensembles.

ne pas s'ennuyer

Voici quelques idées de jeux pour ne pas s’ennuyer en voiture :

1. Devine mon mot

Je vous donne deux lettres (les deux premières lettre du mot à deviner) et deux indices, et vous devez trouver le mot auquel je pense.
Par exemple : « VO », mes indices : quatre roues et un moteur, réponse : VOITURE.

2. Trouve le prénom

Trouver un prénom qui commence par la 1ere lettre de la couleur des voiture qui nous dépasse.

Par exemple : une voiture bleu vous dépasser, vous devez proposez des prénoms qui commencent par B (Béatrice, Bastien…)

Occuper les enfants durant votre trajet, n’est pas toujours compliqué, ni même parfois pas nécessaire, mais gardez surtout en tête qu’ils ne perçoivent pas le temps comme les adultes.
Alors armez vous de patience et restez à leur écoute.

Voici quelques petits conseils supplémentaires pour les longs trajets :

  • si vous voulez gagner un peu de temps et éviter d’avoir à occuper les enfants trop longtemps : partez au moment où vos enfants dorment.

Ainsi, en partant à 5h du matin au lieu de 9h pour un trajet de 6h en voiture, par exemple, vous gagnez au moins 4h de sommeil et donc de temps à occuper vos enfants durant le voyage.
De plus, vous augmentez vos chances d’éviter de voyager durant les fortes périodes d’affluences…ce qui sera plus agréable pour tout le monde.

En fait, pensez d’avance au confort de votre enfant, car plus il sera à l’aise, plus le voyage lui sera agréable.

  • Faites régulièrement des pauses.

Vos enfants auront besoin de se dégourdir et de dépenser leur trop-plein d’énergie.
Et de toute manière pour votre bien à vous aussi, il vaut mieux faire des pauses, toutes les 1h30 à 2h en moyenne.

 

Six accessoires de voyage Indispensables pour bébé

Les vacances d’été sont LE moment de l’année où vos enfants vont pouvoir sortir profiter du soleil.
Mais cependant, concernant les bébés et les plus petits, les sorties au soleil ne doivent pas se faire de n’importe quelle manière.
Non seulement les plus petits doivent être couverts au maximum mais ils doivent aussi pouvoir profiter d’un peu de fraicheur ou du moins d’une atmosphère plus confortable, voir plus fraîche.

Voici donc trois accessoires amusants et indispensables, au bien-être et au confort de votre enfant pendant les vacances d’été :

1. Le plateau de voyage pour enfants

accessoire de voyage pour enfant

Avec cet accessoire indispensable, vos enfants vous permettront surement de respirer sereinement (au moins durant le début du voyage).

Mais en tout cas, une chose est sûre, c’est que vous pourrez prendre la route paisiblement, tout en sachant qu’ils sont occupés à exprimer leur imagination.

C’est bien plus ludique qu’un écran ou qu’une tablette pour enfant.

2. Les lunettes pour bébé

lunette accessoires pour bébé

Les lunettes pour bébé sont un achats indispensables des accessoires de voyage pour enfants.

Protéger leurs yeux de la lumière du soleil, mais aussi des UV est très important et ce dès le plus jeune âge.

Sauf qu’en général, les plus petits n’apprécient pas porter ce type d’accessoires et tentent régulièrement de les enlever.

Sur ces modèles spécifiques, il n’y pas de bras, mais un système d’élastiques qui permettront aux lunettes de rester en place et de bien protéger les yeux de votre tout petit.

3. Le pot de voyage

accessoires pour enfants pot
Source : mamanshopping.com

Qui n’a jamais entendu la phrase suivante : « papa pipi »

Et bien voici désormais l’accessoires de voyage pour enfants idéal pour les pauses pipi (et caca) inopinées !

Le pot de voyage, devrait absolument faire partie de pack de voyage, c’est l’un des accessoires de voyage pour enfants indispensable.

4. Le coussin cale-tête

coussin de voyage pour enfant

Lorsque enfin, ils s’endorment durant de grands trajets, il serait dommage que vos enfants de réveillent avec des douleurs à la nuque !

Alors le coussin cale-tête, permettra à votre enfant d’être à l’aise pour dormir tranquillement.

5. La couverture de pique nique impermeable

accessoire voyage pour enfants

Les vacances d’été sont aussi le moment de faire plus facilement des pauses pique-nique.

La couverture de pique nique imperméable, est un accessoire qui peut toujours servir, mais idéal lorsqu’on a des enfants.

6. Le brumisateur : l’accessoire de voyage pour enfants indispensable

brumisateur de voyage pour enfants

Avec les chaleurs, le brumisateur est tout simplement, l’accessoire n°1 à avoir dans son sac de voyage.

Il permet de rafraichir beaucoup plus efficacement que le ferait un ventilateur par exemple.

De plus, le brumisateur rechargeable vous permettra de remplir à volonté le brumisateur.

Conseils pour protéger votre enfants des coups de soleil

L’été est, dans la majeure partie des cas, synonyme de soleil et de bronzage.

Et qui dit bronzage et soleil agréable pour les parents, dit risque de coups de soleil pour les enfants !

Alors vue les chaleurs auxquelles nous avons droit en ce moment, nous avons fait travailler nos petits cerveaux et nous avons décidé qu’il serait sympa de notre part de vous donner quelques conseils pour protéger vos enfants des coups de soleils

Voici donc nos conseils pour vous aider à éviter les coups de soleil à vos enfants.

1. Selon le type de peau, ayez une attention particulière pour éviter les coups de soleil

Plus votre enfant est jeune, plus sa peau sera fragile. De plus, une peau très claire sera en toute logique, plus fragile qu’une peau mat ou plus foncée.

Si vous avez un doute sur le type de protection nécessaire selon le genre de peau de votre enfant, rendez-vous chez votre pharmacien ou chez votre dermatologue.

2. Utilisez de la bonne crème solaire

Ça parait logique, mais ça n’est pas si simple, les crèmes sont vendues en indiquant leur indices de protections auxquelles il faut se référer.

Mais pour vous aider voici quelques conseils rapides :

N’hésitez une nouvelle fois à demander conseil à votre pharmacien.

3. Couvrez votre enfant

N’ayez pas dans l’idée de lui faire porter un parka !

Il existe des tee-shirts manches longues réputés anti-uv, qui permettront à vos enfants d’être protégés contre les coups de soleil.

En outre, pensez impérativement aux lunettes de soleil (de catégorie 4 pour les plus petits) et au chapeau ou à la casquette.

4. Profitez d’un peu d’ombre dès que c’est possible

Le soleil a beau être agréable, il sera encore plus agréable de profiter d’un peu d’ombre !

D’ailleurs, au passage, vous limiterez le risque d’insolation de votre enfant.

Et puis faire une pause de soleil, ne pourra faire que du bien, profitez-en pour leur faire faire une sieste par exemple !

5. Ne les exposez pas au soleil à n’importe quel moment

En toute logique, évitez par exemple de sortir lorsque le soleil est à son zénith (c’est à dire entre 12h et 14h).

Mais plus largement c’est notamment entre 11h et 16h qu’il faut surtout leur éviter d’être trop exposé.

D’ailleurs, pour être efficace et éviter à vos enfants des coups de soleil, limitez également leurs temps d’exposition au soleil.

éviter les coups de soleil enfants

Inutile qu’ils prennent un bain de soleil durant 4h d’affilés…ils risqueraient de rapidement le regretter et vous aussi !

6. Surveillez l’indice UV grâce à la météo

Il faut penser à régulièrement vérifier les indices UV prévues par la météo.

Soit vous surveillez gentiment la météo le soir à la TV, soit vous la vérifiez grâce à votre smartphone en temps réel !

Bref, ainsi vous pourrez prévoir de décaler une sortie à la plage ou au parc du coin, à un moment moins risqué pour l’épiderme de vos enfants.

7. Attention, les apparences sont souvent trompeuses

D’une part, on pense parfois à tort que comme il n’y a pas beaucoup de soleil et que le ciel est un peu couvert, il n’y a pas besoin de protections contre les UV…Si les nuages limites le passage de la lumière du soleil, ils ne peuvent rien contre les UV !

D’autre part, contrairement à une idée reçu, ce n’est pas parce que la peau de votre enfant n’est pas toute rouge, qu’il n’a pas encore de coup de soleil…parfois les UV ont déjà fait bien des dégâts et les coups de soleil apparaissent un peu plus tard.

bronzer sans coups de soleil

Bref, dans tous les cas, mettez de la crème à vos enfants et protégez les avec des vêtements et équipements adaptés.

8. Hydratez régulièrement vos enfants

C’est la base ! Il fait chaud, alors même si vos enfants n’ont pas soif, ils doivent boire afin de se ré-hydrater : vous devez insister, c’est pour leur bien.

D’ailleurs quand on parle de ré-hydratation, on parle d’eau et uniquement d’eau, pas de soda ou de boissons sucrées de manière générale.

 

Avez-vous des techniques ou des conseils supplémentaires ? Ou pourquoi pas des remèdes de grand-mères contre les coups de soleil ?

Ne dites Jamais ces 8 phrases à vos enfants

Dans une famille, quelque soit sa constitution, les enfants n’ont principalement en repère que leur(s) parent(s).
Ce sont donc nos parents qui nous permettent de démarrer dans la vie, ils sont la base de notre personnalité, ils posent les fondations de qui nous serons.
Dès notre plus jeune âge, c’est vers nos parents que nous nous tournons au moindre petit besoin.
Cette relation de « besoin » et de confiance, oblige les parents à avoir certaines responsabilités, notamment les responsabilités « verbales ».
Certains propos, certaines expressions, certaines phrases peuvent parfois blesser les enfants et leur nuire plus gravement que ce que l’on pourrait croire.
Sans penser à mal, des parents font parfois preuve de méchanceté, voir de violence verbale.

Mais, rien n’est perdu, si vous voulez mieux faire voici donc 8 phrases à ne pas dire à vos enfants.

1. Les grands garçons (ou filles) n’ont pas peur

Votre enfant, peut avoir diverses peurs, il peut s’agir d’une araignée, d’un papillon ou tout simplement de parler fort devant les autres…bref une peur et une peur ! Et il ne sait surement pas comment passer au dessus.

Croyez-vous sincèrement que votre enfant aura moins peur en lui disant de ne pas avoir peur ??

via GIPHY

Lorsque votre enfant est effrayé, en vous en informant de sa peur, il cherche à ce que vous le protégiez : il vous fait confiance, il compte sur vous.

Plutôt que de l’accabler, vous devriez plutôt l’aider à vaincre cette peur : « c’est normal d’avoir peur, moi aussi j’ai parfois peur, voici une technique qui t’aideras à aller mieux… »

2. Tu me déçois

Cette phrase est souvent en lien avec des difficultés de votre enfant.

Qu’elles soient scolaires ou extras-scolaires, les difficultés de votre enfants, ne doivent pas recevoir en retour votre frustration !

Lorsque votre enfant fait quelque chose de mal, ou lorsqu’il a du mal avec une tâche, il est préférable de l’accompagner vers la réussite, plutôt que de l’enfoncer de remarques non constructives.

Soyez plutôt à l’écoute de ses besoins : « Viens avec moi, discutons de ce qui ne va pas », « Ton travail n’était très bien fait, comment est-ce que je pourrais t’aider à mieux faire ? »

3. Arrête de pleurer

Pleurer est une manière pour votre enfant d’exprimer ses émotions : les enfants ne savent parfois exprimer leurs émotions que de cette manière, sans pouvoir les contrôler.

votre enfant triste pleure

Inutile donc de lui demander d’arrêter de pleurer, vous risquez de lui apprendre qu’avoir des émotions est mal et il apprendra à ne plus en avoir du tout !

Encore une fois soyez plutôt à son écoute : « Dis-moi ce qui te rend triste » , « c’est normal de pleurer, tu as fais une bêtise, ce n’était pas bien, c’est pour cela que tu t’es fais gronder »

4. Tu n’es pas assez bien (ou pas assez fort)

C’est le genre de phrase qui vous marque durant l’enfance.

Vous pensez booster les compétences et capacités de votre enfant en lui disant ça ? Vous avez tout faux !

Rappelez vous que vous êtes la personne en laquelle il a le plus confiance au monde : cette phrase ne peut être que blessante, voir humiliante pour votre enfant.

Confirmez lui qu’il a raison d’avoir confiance en vous et encouragez le à aller de l’avant : « Tu es vraiment fort (vraiment bien), mais ensemble on pourra faire encore mieux »

5. Tu es un méchant (mauvais) garçon (ou fille)

Votre enfant a fait une bêtise et vous voulez qu’il comprenne que vous êtes en colère et que ce qu’il a fait est mal, c’est normal.

votre enfant triste boude

Mais plutôt que lui faire comprendre que c’est lui qui est mauvais, guidez sa compréhension du problème sur sa mauvaise action, son mauvais comportement.

Ce n’est pas votre enfant qui est mauvais, c’est ce qu’il a fait.

« Ce que tu as fais était mal », « Ce n’est pas gentil de faire ça… »

6. Je fais tous pour toi et toi…

Votre rôle de parent est à la base de tout faire pour votre enfant, il ne vous doit rien en retour.

Votre enfant n’a pas choisi de naitre, il n’a pas choisi d’être votre enfant, alors pourquoi lui reprocher de tout faire pour lui ?

Cette phrase est donc à bannir définitivement de votre langage et si vous l’avez déjà dit, à ne plus JAMAIS énoncer cette phrase à votre enfant.

7. Tu ne vaux rien

Clairement, dire cette phrase à votre enfant tient presqu’uniquement de la méchanceté.

Lui faire comprendre que la personne pour laquelle il compte le plus, ne croit pas en lui, est une manière de détruire violemment son estime en lui-même.

A quel moment est-il possible de penser que cette phrase aura un effet positif ?

8. Tu es gros (grosse)

La société actuelle, déjà pleine de normes en tous genre, ne doit pas rendre la vie de votre enfant très facile.

Si vous avez un enfant gros (ou maigre ou autre d’ailleurs), il doit déjà s’en prendre pas mal à l’école par les autres enfant ou à l’extérieur en général avec le regard des autres.

Bref, il se sent certainement déjà catalogué dans telle ou telle case…lorsqu’il est avec vous, il devrait donc se sentir rassuré et en sécurité.

Alors, lui faire ce type de remarque, ne pourra qu’engendrer chez lui des troubles divers et variés (alimentaires notamment).

Si par exemple votre enfant est un peu gros, et que son poids vous parait « grave », proposez lui de participer à des activités physiques avec vous.

« Je vais faire une promenade, tu viens ? », « Viens on va jouer au ballon », « Qui est le plus rapide pour courir jusqu’à tel ou tel endroit ? », « Tu veux essayer la marche rapide avec moi ? »

Il est rare que les enfants ne soient pas disponibles lorsqu’il s’agit de s’amuser.

 

N’oubliez pas que dès son plus jeune âge, votre enfant a confiance en vous et attend de vous d’être protégé et d’être rassuré dans bien des situations.
Ne dites pas n’importe quelle phrase à votre enfant, vous pourriez lui faire bien plus mal que vous ne le pensez et lui laisser de mauvais souvenirs d’enfance.
Rappelez-vous que même s’ils ne vous doivent rien, vos enfants seront peut-être amenés un jour, à devoir prendre soin de vous quand vous ne pourrez plus le faire vous même : faites preuve d’amour, de patience et de tolérance envers vos enfants, ils en ont besoins.

Chaleur : comment aider vos enfants à bien dormir ?

Au moment où nous écrivons cet article, l’été n’est encore -officiellement- là que les chaleurs sont déjà difficilement supportables.

Et comme sur AirNounou.com, on aime partager avec vous nos meilleurs conseils, voici donc quelques conseils pour aider vos enfants à bien dormir avec ces chaleurs caniculaires.

Pourquoi les enfants dorment moins bien lorsqu’il fait chaud ?

Qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un enfant, le corps humain préfère des températures fraiches et confortables pour trouver le sommeil (la température idéale pour dormir se situe entre 16°c et 18°c).

Alors lorsqu’une pièce se trouve au delà 21°c avec les fortes chaleurs (si vous n’avez pas pris quelques précautions) au moment du coucher, la chambre de votre enfant peut donc être à une température plutôt désagréable pour lui.

Résultat, les températures élevés vont donc empêcher votre enfant d’avoir un vrai sommeil réparateur, il est possible qu’il soit « victime » de plusieurs micro-réveils.

Quelques conseils pour bien dormir

bien dormir

Préparez les chambres

Ca doit être votre premier réflexe, le matin avant que le soleil ne chauffe trop les chambres : aérez.

Ouvrez volets, fenêtres etc…faites circuler l’air afin que la température des pièces soit le moins chaud que possible.

Si pouvez aérez au point que la température soit aussi basse que la température idéale pour dormir (entre 16°c et 18°c).

Une fois les chambres bien aérées, fermez les volets et maintenez les ainsi toute la journée : l’idée est d’empêcher, le plus tôt que possible, aux rayons du soleil de pénétrer dans les chambres.

En soirée, essayez d’humidifier les chambres, car les fortes chaleurs (et canicules) assèchent l’air.

Equipez-vous d’un humidificateur d’air ou placez dans chacune des chambres un récipient remplit d’eau fraiche (ou humidifiez vos rideaux)

Pour bien dormir encouragez vos enfants à boire 

Avec les grosses chaleurs le corps se déshydrate rapidement !

Il faut donc que votre enfant boive autant que possible (en revanche, pensez à l’inciter à faire pipi avant d’aller au lit pour éviter tout accident !).

De votre côté équipez-vous d’une bouteille d’eau à portée de main afin de palier à toute soif nocturne – qu’il s’agisse de vous ou de vos enfants –

 Préparez son lit pour bien dormir

Evitez de garder les couettes hivernales qui vous empêcheront de dormir à coups sûr, privilégiez les draps en coton léger.

Le coton à l’avantage d’être un tissu très respirant, idéal donc pour vous aider à trouver à température idéale pour dormir.

Petite astuce : pour aider vos petits bouts à s’endormir rapidement, avant de les mettre au lit, placez leurs draps quelques minutes au congélateur (ou réfrigérateur) ainsi ils pourront avoir des couvertures fraiches et agréables !

Au diner, manger léger

Oubliez donc les mcdo familiaux en soirée, profitez-en pour leur inculquer de bonnes habitudes : fruits, légumes, poisson ou viande blanche seront vos meilleurs alliés.

En effet, un diner riche sera plus difficile à digérer et va obliger le corps à augmenter sa température interne afin d’assimiler les aliments.

Pour bien dormir, une douche (ou un bain) est idéale !

Une douche peu avant le coucher est une superbe manière de diminuer sa température corporelle.

Mais attention, pas de douche chaude, qui aura l’effet inverse, mais une douche froide ou éventuellement tiède.

Eteignez les appareils présents dans la chambre

Si votre enfant dispose de télé, console, ordinateur portable ou tout autre appareil de se type pensez à en éteindre un maximum.

En effet, ces appareils produisent de la chaleur, certes à un niveau peu élevé, mais en les ajoutant les un aux autres c’est parfois 1 à 2° de gagné dans la chambre…ce qui pourrait potentiellement permettre d’atteindre la température idéale pour dormir dans la chambre.

Équipez-vous d’un ventilateur

température idéale pour dormir

Si votre enfant n’est pas trop petit, vous pouvez vous équiper d’un ventilateur.

Attention à deux choses : 

  1. Ne placez pas le ventilateur directement sur l’enfant, il faut plutôt créer un courant d’air.
  2. Ne fermez pas la porte de la chambre lorsque le ventilateur est allumé : vous ne feriez que circuler l’air déjà chaud dans la chambre.

En résumé, pour bien dormir et atteindre la température idéale pour dormir,  fermez vos volets afin d’empêcher aux rayons du soleil d’entrer dans la pièce, humidifiez l’air au maximum, mangez léger, faites une douche un peu avant le coucher.

Et vous quels conseils auriez-vous envie de partager avec nous ?

10 habitudes qui font de vous de bons parents

« Suis-je un bon parent ? » C’est la question que l’on se pose de plus en plus souvent ces dernières années.

Pour le savoir, pas besoin d’aller faire une thérapie familiale, considérez qu’en ayant ses 10 habitudes vous êtes un bon parent.

Mais attention temporisons un peu…ce sont peut-être vos enfants qui ne sont pas de bons enfants 😉

1. Les bons parents, ne gardent pas toujours leur calme

Non, il faut absolument arrêter de croire que les meilleurs parents, sont ceux qui ne s’énervent jamais, qui ne se mettent pas en colère et qui ne grondent jamais leurs enfants : c’est faux.

Les enfants, par leur apprentissage de la vie en société ou tout simplement par leur trop-plein d’énergie peuvent parfois être très difficile à gérer.

Si vous perdez de temps en temps votre calme, et que vous grondez vos petits bouts, c’est tout à fait normal !

2. Les bons parents, ne se sentent pas meilleurs que les autres

Ne pas se sentir supérieur aux autres parents, fait déjà de vous un bon papa ou une bonne maman.

Ne pas vous sentir toujours à la hauteur, vous permet de vous poser les bonnes questions : « est-ce que j’ai fais le bon choix ? » ou « est-c’est bien pour mes enfants » sont des exemples de questions que vous vous posez régulièrement.

bon parents

3. Les bons parents, reconnaissent avoir parfois besoins d’aide

Les enfants ne naissent pas avec un manuel d’utilisation, et quelque soit le type de parent que nous somme, nous ne savons pas toujours comment nous y prendre.

Les bons parents passent par autant d’étapes de doutes que de certitude.

Il n’existe ni éducation type, ni réponse toute faite aux questions familiales : ça se saurait !

Parfois, on doit prendre un peu de recul et savoir demander de l’aide !

4. Les bons parents, comprennent les difficultés des autres parents

Être parent c’est aussi faire preuve d’empathie, donc comprendre le mal-être d’un parent en difficulté, même on ne les a jamais ressenti.

Qui n’a jamais vu un enfant faire une crise dans un magasin ou faire un caprice pour un oui ou pour un non ?

Le type de phrase : « si c’était le mien, j’aurais… » sont typiquement le genre de phrases que sorte les personnes qui se pensent supérieurs aux autres…mais qui n’ont pourtant aucune raison de sentir au dessus du lot.

bons parents

5. Les bons parents, ont souvent l’impression de ne pas faire comme il faut

Vous doutez souvent, vous vous posez souvent des questions ? C’est très bien.

Dans les sciences humaines, c’est souvent lorsqu’on pense avoir toutes les réponses que l’on se trompe sur toute la ligne.

Lorsqu’on se pose des questions, c’est qu’on est dans le doute, c’est qu’on est pas certain de bien faire et c’est très bien !

Faire grandir socialement un enfant, ce n’est pas un long fleuve tranquille et il faut sans cesse s’adapter et se renouveler.

6. Les bons parents, pensent toujours à leurs enfants avant de penser à eux-même

Ça parait une évidence, mais ce n’est pas le cas de tous…

bons parents

7. Les bons parents, s’autorisent parfois quelques gros mots

Ce n’est pas parce que vous arrivez à vous contenir en mode « coffre-fort » que êtes meilleur parent qu’un(e) autre !

Comme dit précédent vous avez le droit de vous lâcher (de temps en temps bien entendu).

Et de toute façon plus vos enfants grandirons et plus ils ont connaitront tout un rayon 😀

8. Les bons parents se couchent tard et se réveillent aussi la nuit

Comme vous êtes toujours disponible pour vos enfants, vous savez bien que vous allez parfois vous coucher tard (enfant qui a quelques frayeurs avant d’aller au lit, malade par exemple).

Vous savez également que vous ferez quelques nuits blanches, lorsqu’ils sont petits et qu’ils ne font pas leur nuit…et quand ils sont plus grands et qu’ils sortent tard avec leurs amis.

9. Les bons parents, sont parfois paresseux

Après avoir passé vos journées à penser à (et pour) vos enfants, on peut le comprendre non ?!

Vous devriez d’ailleurs prendre un peu de temps pour vous en vous accordant quelques sorties sans vos enfants.

bon parents

10. Les bons parents, ont du mal à se lever le matin (y compris le weekend)

Les longues nuits, les chamailleries etc…inutile de vous faire un dessin, il est parfaitement normal d’avoir envie d’une grasse mat de temps à autre !

Et vous, quel type de parent êtes-vous ?

Il n’y a ni de remède ou méthode miracle, pour prendre soin de ses enfants.

La société dans laquelle nous vivons, celle qui nous demande d’être toujours parfait dans tous les domaines, nous amène à nous poser parfois beaucoup trop de question.

La plupart des parents font bien entendu de leur mieux pour être de bon parents, même si dans l’absolue personne ne peut juger si les efforts de chacun son bons ou mauvais.

Cependant, ce qui est une certitude, c’est qu’être parent c’est difficile autant moralement que physiquement et n’attendez pas de remerciement

Tout ce qu’on peut vous conseiller c’est de faire de votre mieux, pour le bien de vos enfants, c’est tout ce qui compte !

 

 

Le cocoonababy : indispensable pour bébé

1. Le cocoonababy, qu’est-ce que c’est ?

À la naissance bébé dort en moyenne 16h par jour : le cocoonababy lui permet à la fois de bénéficier d’une impression de cocon mais aussi d’un confort unique.

Ce cocon ergonomique permet au nouveau-né de se retrouver dans une position semi-foetale lui rappelant le ventre de sa maman.

Grâce à cela votre petit bout pourra donc profiter d’un sommeil apaisé et de qualité : utile et agréable donc.

Il faut également noter que le cocoonababy existe également pour les enfants prématurés et est utilisable plusieurs mois.
cocoonababy

2. Comment et pourquoi l’utiliser

Les avis des utilisateurs sur le cocoonababy sont clairs et unanimes : le cocoonababy est très rassurant pour les parents et très rapidement adopté par les nouveaux-nés.

Son ergonomie s’adaptant facilement à la morphologie du nouveau-né, permet à celui-ci de dormir longtemps et sereinement.

Il est très simple d’usage : muni d’une bande ventrale ou d’un cover, il permet de positionner bébé de manière à empêcher tout mouvement inopiné.

Le cocoonababy peut s’utiliser au sol ou dans un lit avec un sommier position basse (dont la profondeur avec matelas doit être supérieure à 50 cm).

D’ailleurs ce cocon peut accueillir votre bébé de la naissance jusqu’à 3-4 mois, âge à partir duquel il devrait pouvoir facilement de retourner lui-même.

Au départ développé en milieu hospitalier le cocoonababy permet :

• D’améliorer la qualité du sommeil  et donc sa durée
• de réduire le réflexe de Moro.
• de diminuer les reflux de bébé
• de diminuer le risque de tête plate, en évitant le sommeil uniquement à plat et sur le dos.
cocoonababy

3. Où s’en procurer ?

Le cocoonababy est disponible sur divers sites web spécialisés, tels que : cocoonababy.fr ou encore vertbaudet.fr.

Vous pouvez également vous rendre en magasins dédiés aux accessoires pour bébés/enfants.

Dans tous les cas, ce produit quasi indispensable n’est pas excessif en terme de tarif.

 

Vous avez déjà utilisé le cocoonababy ? Dites-le nous en commentaire.

Mamans : 10 conseils pour avoir bonne mine avant l’été !

Comme tous les ans, avant chaque été, on nous rabâche sans cesse, à quel point il est important d’avoir le ventre plat, les abdos en aciers ou encore un teint de pêche !

Mais après un ou plusieurs accouchements, la première idée qui nous vient à l’esprit n’est pas de maigrir avant l’été, alors sortez votre sens de l’humour détendons nous (hahaha).

Alors, chères mamans, suivez nos 10 superbes et innovants conseils pour être parfaites avant d’aller déambuler à la plage !

N’allez pas à la plage

Bah oui, qu’elle idée d’aller à la plage ? On y est (presque) obligé d’être encore plus parfaite que les filles en maillot de bain dans les pubs de produits amincissants.

Alors la meilleure idée qu’on puisse vous donner, c’est de ne pas aller à la plage : parfait pour maigrir avant l’été !

Partez en vacances à la montagne, faites un truc du genre Himalaya ou pôle nord, un endroit où il faut être couverte des orteils jusqu’au cheveux.

Comme ça plus obligé de maigrir et plus obligé de faire du sport voilà 😉

Mangez des légumes…qui n’ont pas bon goût

Oui c’est bien connu, qui dit taille de guêpe, dit régime plein de légumes bien dégueu.

En moins de deux vous allez vous retrouver à manger des artichauts vapeurs sans sel et avec un verre d’eau : si avec ça vous ne perdez pas 40kg en 2 jours, vous m’en direz des nouvelles ! Le légume parfait pour maigrir avant l’été (bèèèèèk)

maigrir avant l'été

Portez des vêtements très larges

C’est logique, plus les vêtements sont moulant et plus il vous sera difficile de cacher vos rondeurs, alors habillez vous super large, mais tellement large, qu’on ne pourra pas savoir si vous êtes un homme ou une femme.

Comme ça pas besoin de maigrir avant l’été, vous fondrez AUTOMATIQUEMENT sous une chaleur caniculaire : comme un raisin sec !

maigrir avant l'étéEngagez Didier Deschamps pour faire du sport

L’autre astuce minceur, c’est de faire appel à un coach sportif.

Vous savez le mec gaulé comme un concombre et qui vous dit quoi faire de votre corps !

Sachant qu’il vous coutera dans les 70/80€ de l’heure…rien qu’en lisant ça vous avez déjà mentalement perdu 12 kg, n’est-ce pas ?

Engagez une fausse maman  ou une doublure

Quitte à être stratégique, autant y aller à fond ! Les actrices au ciné, ne font pas toujours elles même leurs cascades, alors pourquoi devriez-vous faire les vôtres ?

Engagez une doublure qui pourra épater toutes les autres mamans à la plage…mais évitez de vous faire griller par votre mari et vos enfants ça vaut mieux.

Partez en vacances d’été à l’automne

Bah franchement, il n’y a tellement peu de monde que tous les conseils précédents n’ont plus la moindre importance 😀

Demandez à votre copain photographe comment fonctionne photoshop

Comme ça, plus besoin de maigrir et le tour est joué…du moins en photo

Faites-vous poser des implants un peu partout

Ça coute un tout petit peu cher, mais bon, ça évite de se prendre la tête avec les artichauts…

Avouez-vous à vous même que vous n’en avez rien à faire

Clairement, non seulement vous gagnerez du temps, mais surtout vous économiserez de l’argent !

Alors pourquoi s’emmer*** avec des programmes minceur ?

Sinon assumez-vous comme vous êtes !

Blague à part, arrêtez de vous prendre la tête, avec des rondeurs ou non, des petites poitrines ou des trop grosses ou encore avec un bronzage pas assez parfait…on s’en fout !

Vivez, profitez de votre famille, de vos amis et de vos vacances en toute sérénité et arrêtez de vous la jouer top model en herbe…

Et vous quelles seraient les superbes conseils à proposer pour maigrir avant l’été ?